Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Schistosomose avec atteinte respiratoire : à propos de 3 cas - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.270 
J.B. Lainé 1, O. Grossi 2, R. Lecomte 1, B. Gaborit 1, N. Asseray 1, C. Biron 1, D. Boutoille 1, F. Raffi 1, M. Lefebvre 1
1 CHU de Nantes, Nantes, France 
2 Hôpital Privé du Confluent, Nantes, France 

Résumé

Introduction

Les atteintes respiratoires de la bilharziose peuvent être contemporaines de la phase d’invasion, ou syndrome de Katayama, réaction immunoallergique liée à la migration parasitaire et à la ponte des premiers œufs. Elles peuvent être chroniques, suite à l’embolisation des œufs et à la formation de granulomes. À ce stade, les lésions peuvent être parenchymateuses ou vasculaires, parfois responsables d’HTAP. Nous rapportons 3 cas de schistosomose avec atteinte pulmonaire illustrant la diversité des formes cliniques.

Matériels et méthodes

Description clinicobiologique et radiologique de trois cas de schistosomose avec atteinte pulmonaire.

Résultats

Le 1er patient, un touriste de 37 ans, hospitalisé pour fièvre 3 semaines après baignade au Mali. Il présentait une hématurie, et une hyperéosinophilie (HEo) modérée. Sa radiographie thoracique (RP) était normale. La sérologie bilharziose était positive à 2560 en hémagglutination (HA). Le patient devenait asymptomatique et des œufs de S. haematobium apparaissaient dans les urines 6 semaines plus tard. Il était alors traité par praziquantel et admis 3jours plus tard pour fièvre, urticaire, toux et dyspnée avec une HEo à 7500/mm3 et des macronodules entourés de verre dépoli sur le scanner. L’évolution était spontanément favorable. Les deux autres patients étaient de jeunes migrants, arrivés en France récemment. Un jeune Tchadien, hospitalisé pour suspicion de tuberculose (TB) sur une RP de dépistage avait une HEo à 7000/mm3, une sérologie bilharziose positive à 40 en HA, confirmée par WB et des IgE totales>5000kUI/L. Le scanner retrouvait des micronodules épars entourés de verre dépoli. Les examens parasitologiques des selles et des urines (EPS/EPU) étaient négatifs. L’échographie cardiaque révélait une insuffisance tricuspidienne nécessitant une réévaluation à distance. Les micronodules régressaient un mois après traitement par praziquantel. Un jeune Guinéen bénéficiant d’un dépistage systématique, recevait une cure de praziquantel après la découverte d’œufs de S. mansoni à l’EPS et une sérologie positive à 2560 en HA. Il était hospitalisé dix jours plus tard pour syndrome grippal, urticaire et HEo atteignant 27 000/mm3. Le scanner montrait quelques micronodules avec signe du halo. Les anomalies clinicobiologiques disparaissaient sous corticoïdes.

Conclusion

Les atteintes pulmonaires de la bilharziose sont variées et la sémiologie radiologique stéréotypée. En contexte d’accélération des flux migratoires, nous allons être confrontés à des formes de bilharziose aiguë et surtout chronique, que l’on rencontrait peu jusque-là. Nos connaissances doivent être mises à jour et une attention particulière doit être portée à ces patients par un dépistage systématique (sérologie, EPS et EPU) des migrants en provenance d’Afrique subsaharienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S107 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie des carcinomes hépatocellulaires de 2007 à 2016 à Mayotte
  • X. Hoarau, M. Jean, S. Permal
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations cliniques de l’angiostrongylose humaine en Martinique (2000–2017)
  • D. Nguyen, C. Dard, J. Pasquier, E. Tessier, B. Rozé, K. De meuron, C. Miossec, A. Cabié, N. Desbois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.