Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence et mécanismes de la résistance aux azolés d’Aspergillus fumigatus dans une cohorte de patients atteints de mucoviscidose : étude prospective monocentrique - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.308 
R. Lavergne 1, F. Morio 1, I. Danner-Boucher 1, D. Horeau-langlard 1, V. David 1, F. Hagen 2, J. Meis 2, P. Le Pape 1
1 CHU de Nantes, Nantes, France 
2 Canisius Wilhelmina Hospital, Nijmegen, Pays-Bas 

Résumé

Introduction

Chez les patients atteints de mucoviscidose, Aspergillus fumigatus est le champignon filamenteux le plus fréquemment isolé. La principale présentation clinique est l’aspergillose bronchopulmonaire allergique, traitée en première ligne par les azolés. L’émergence mondiale de la résistance d’Afumigatus est notamment décrite avec des prévalences variables dans cette population de patients. L’objectif de ce travail était de confirmer, au cours d’une étude prospective, les données de prévalence de la résistance aux azolés obtenues antérieurement (8 % sur une étude rétrospective) et de déterminer les mécanismes responsables de cette résistance.

Matériels et méthodes

Durant un an, au maximum 5 colonies d’A. section fumigati ont été collectés à partir de prélèvements respiratoires de patients atteints de mucoviscidose. La résistance des isolats capables de pousser sur les milieux contenant 4mg/L d’itraconazole ou de voriconazole a été confirmée en déterminant les CMI par technique EUCAST. Les isolats résistants ont été explorés par biologie moléculaire : confirmation de l’identification par séquençage, détermination du génotype et recherche de mutations dans le cyp51A et son promoteur.

Résultats

Quatre cent soixante-quinze prélèvements provenant de 171 patients ont été inclus dans l’étude. Cent vingt-six prélèvements (26,5 %) étaient positifs à A. section fumigati. Parmi les 355 isolats collectés, 23 (6,5 %) étaient résistants à au moins un azolé, tous étant identifiés Afumigatus. Pour certains patients, l’isolement d’A. section fumigati était inconstant dans les prélèvements successifs et au sein d’un même prélèvement la totalité des isolats collectés n’étaient pas résistants. Finalement, la prévalence de la résistance, chez les patients porteurs d’A. section fumigati était de 6,8 % (6/88). Pour 11 isolats, une altération d’origine environnementale conférant la résistance était retrouvée : TR34/L98H (n=6), TR34/L98H/S297T/F495I (n=4) et TR46/Y121F/T289A (n=1). Pour les 12 isolats restants, aucune mutation n’était retrouvée ou des mutations non associées à la résistance. Pour un patient, 3 génotypes différents ont été retrouvés.

Conclusion

Cette étude a permis de confirmer le niveau relativement élevé de la résistance aux azolés dans la population étudiée et dans notre centre. Le mécanisme de résistance majoritaire n’impliquait pas d’altérations dans le cyp51A. Ces résultats illustrent également l’intérêt de tester plusieurs colonies lors de l’étude de la sensibilité aux azolés, en raison de la présence d’isolats sensibles et résistants au sein d’un même prélèvement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S123 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) : une pathologie émergente en hématologie ?
  • D. Couret, R. Le Calloch, J. Eveillard, P. Hutin, G. Guillerm, J. Talarmin
| Article suivant Article suivant
  • Le screening systématique de l’antigène galactomannane sérique (GM) chez les patients asymptomatiques allogreffés de moelle sous prophylaxie efficace par posaconazole ou voriconazole devrait être remplacé par un screening ciblé chez les patients symptomatiques
  • B. Denis, H. Moatti, F. Sicre de Fontbrune, M. Resche-Rigon, N. Boissel, S. Touratier, R. Peffault de la Tour, N. Guigue, S. Bretagne, J.M. Molina

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.