Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques et pronostic des patients présentant une infection de prothèse vasculaire (IPV) à Candida - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.312 
T. Caulier, A. Pasquet, O. Robineau, P. D’Élia, B. Lafont-Desmurs, O. Leroy, S. Alfandari, E. Senneville
 Centre hospitalier Dron, Tourcoing, France 

Résumé

Introduction

Les IPV à Candida sont rares et peu de séries sont présentes dans la littérature. L’objectif de ce travail est de décrire les caractéristiques et le pronostic des patients admis pour la prise en charge d’une IPV à candida dans un centre de référence de prise en charge d’IPV.

Matériels et méthodes

Description de la cohorte prospective de patients suivis pour une IPV à Candida sp. dans notre centre entre le 1er janvier 2000 et le 1er février 2018.

Résultats

Sur les 200 patients ayant été suivi pour une IPV dans notre centre, 11 (6 %) ont présenté une infection à Candida sp. L’âge médian des patients était de 74 ans [min–max : 39–83], principalement des hommes (7, soit 64 %). L’ensemble des patients avait bénéficié de pontage prothétique et 6 (55 %) infections étaient considérées comme précoces. Candida albicans était trouvé dans 8 (72 %) cas. L’infection était plurimicrobienne chez 10 (91 %) patients et impliquait le Staphylococcus aureus dans 1 (9 %) cas et un bacille à Gram négatif dans 6 (55 %) cas. La prise en charge thérapeutique à constitué en un changement de prothèse total ou partiel pour 5 cas (45 %). Quatres individus ont nécessité une reprise chirurgicale (36 %). Le traitement utilisé était la caspofungine en probabiliste pour 8 (73 %) patients relayés par le fluconazole ou le voriconazole. Deux patients ont bénéficié d’amphotéricine B mal tolérée sur le plan rénal. La prise en charge initiale était réanimatoire pour 9 (82 %) des patients. Après la période de traitement curatif, deux patients maintiennent un traitement suppressif par fluconazole. Au total, 6 (55 %) patients sont décédés, tous dans l’année suivant la prise en charge de l’infection.

Conclusion

Il s’agit de la plus importante série de cas d’IPV d’origine fongique décrite. Le pronostic de cette pathologie est sombre et fait suite à une prise en charge hospitalière réanimatoire et spécialisée longue. La prise en charge transdisciplinaire de ce type d’infection est primordiale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S124 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les infections urinaires à Candida glabrata : les difficultés thérapeutiques
  • S. Ben Hmida, F. Smaoui, M. Koubaa, F. Hammami, A. Chakroun, A. Ayadi, C. Marrakchi, M. Ben Jemaa
| Article suivant Article suivant
  • Isavuconazole : données en vie réelle
  • F. Vuotto, B. Hennart, S. Loridant, F. Moreau, M. Chopin, S. Alfandari, K. Faure

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.