Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections bactériennes sévères communautaires de l’enfant : fréquence et conséquences des soins suboptimaux initiaux - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.318 
F. Lorton 1, M. Chalumeau 2, R. Assathiany 3, A. Martinot 4, P. Bourgoin 1, J. Caillon 1, C. Gras-le-Guen 1, E. Launay 1
1 Inserm UMR 1153, CHU de Nantes, Nantes, France 
2 Inserm UMR 1153, hôpital Necker–Enfants-Malades, Paris, France 
3 AREPEGE, AFPA, Issy-lès-Moulineaux, France 
4 CHU de Lille, Lille, France 

Résumé

Introduction

Une partie de la morbi-mortalité liée aux infections bactériennes sévères (IBS) est théoriquement évitable par une optimisation de la prise en charge parentale et médicale. Notre objectif était d’analyser, pour la première fois par une étude prospective en population, la fréquence et les conséquences des soins suboptimaux dans la prise en charge initiale des IBS communautaires de l’enfant.

Matériels et méthodes

Tous les enfants âgés de 1 mois à 16 ans admis en réanimation pédiatrique ou décédés avant l’admission dans un contexte d’IBS communautaire ont été inclus prospectivement de 2009 à 2014 sur un territoire représentant 13 % de la population nationale pédiatrique. Le caractère optimal ou non des soins initiaux reçus par l’enfant a été évalué par deux experts indépendants, à l’aveugle de l’issue de l’IBS pour l’enfant, par comparaison aux standards de soins. L’association entre soins suboptimaux et devenir de l’enfant à la sortie de réanimation a été étudiée par des analyses uni- puis multivariées.

Résultats

Parmi les 262 enfants inclus (âge médian 25 mois), 28 enfants (11 %, IC95 % : 0,07–0,15) sont décédés et 25 (9 %, IC95 % : 0,06–0,14) ont eu des séquelles graves précoces. La qualité des soins initiaux a été jugée suboptimale chez 73 % (IC95 % : 0,67–0,78 ; n=189/262) des enfants et respectivement chez 56 % (IC95 % : 0,35–0,75 ; n=15/28) et 92 % (IC95 % : 0,74–0,99 ; n=23/25) des enfants décédés et survivants avec séquelles. Les 2 soins jugés suboptimaux le plus fréquemment étaient les délais d’administration de l’antibiothérapie (53 %, n=135/253) et du remplissage vasculaire (57 %, n=134/233). En comparaison aux enfants survivants sans séquelle et après ajustement sur l’âge, la présence de comorbidités, le diagnostic final, la nature de la 1re consultation médicale et la présence de signes de gravité hémodynamique constatés lors de la 1re consultation, la suboptimalité des soins était plus fréquente chez les enfants avec des séquelles (ORa=5, IC95 % : 1,05–23) et moins fréquente chez les enfants décédés (ORa=0,39, IC95 % : 0,15–0,98).

Conclusion

Les soins suboptimaux sont très fréquents dans la prise en charge initiale des IBS communautaires de l’enfant et sont associés à un risque de séquelles précoces graves. Une hypothèse pour expliquer l’association paradoxale mise en évidence entre suboptimalité et diminution du risque de décès pourrait être un ajustement insuffisant sur la gravité intrinsèque de l’infection liée à la virulence bactérienne et/ou à la susceptibilité génétique de l’hôte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S127 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Persistance de la transmission de la bilharziose urogénitale en Corse du Sud depuis 2013
  • L. Ramalli, H. Noël, S. Mulero, J. Vincent, P. Malfait, J. Allienne, J. Fillaux, J. Boissier, A. Berry
| Article suivant Article suivant
  • Sévérité de la tuberculose en pédiatrie : étude rétrospective descriptive dans une cohorte française 1992–2015
  • H. Cogo, S. Perrillat, M. Caseris, A. Faye, V. Pommelet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.