Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise à disposition de TROD-grippe dans les EHPAD : bilan de 4 années d’expérimentation - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.325 
C. Slekovec 1, A. Marquant 2, F. Berjamy 1, N. Floret 1
1 CPias BFC, Besançon, France 
2 ARS BFC, Besançon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La gestion d’épidémies de grippe en EHPAD est souvent difficile. Les déterminants multiples sont liés aux résidents, au mode d’hébergement, voire au retard de mise en place des mesures barrières.

Devant tout syndrome respiratoire infectieux potentiellement transmissible et a fortiori lors de la circulation des virus de la grippe, des mesures barrières sont attendues sans délai pour casser la transmission. En complément de ces mesures, l’antenne régionale a coordonné la mise en place dès 2012 d’une expérimentation, qui permettait la mise à disposition de test rapide d’orientation diagnostique (TROD) pour faciliter le diagnostic précoce de grippe. Cette documentation est essentielle pour optimiser la prise en charge curative des cas et prophylactique de leurs contacts à risque.

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’impact de 4 années d’expérimentation sur le diagnostic et la gestion de la grippe dans les EHPAD de la région.

Matériels et méthodes

Entre 2012 et 2016, des TROD ont été mis à disposition de 115 EHPAD, sous forme de kits contenant chacun le matériel nécessaire à la réalisation de 3 tests.

L’évaluation de cette expérimentation a été faite en 2 temps : suivi du nombre de tests utilisés et évaluation de la connaissance du dispositif et du recours aux TROD.

Résultats

Sur l’ensemble de la période d’étude, 147 des 700 TROD (21,0 %) mis à disposition des EHPAD ont été utilisés, 3 (4,3 %) ont servi pour la réalisation de contrôles qualité et 550 (78,6 %) ont dû être éliminés car arrivés à péremption.

Le nombre de TROD-grippe dispensés au cours de la période d’étude variait de 12 à 66 par saison hivernale. L’utilisation des TROD a été la plus importante pour la saison 2014–2015 au cours de laquelle 18 cas de grippe furent confirmés et 35 exclus. Sept des neuf EHPAD ayant répondu au questionnaire déclaraient que la mise à disposition des TROD n’avait pas modifié les pratiques de mise en place des mesures barrières et n’avait pas eu d’impact sur l’utilisation des traitements antiviraux.

Conclusion

Cette expérimentation montre des résultats contrastés. L’organisation de la mise à disposition des TROD a nécessité une logistique consommatrice de temps pour une utilisation au final limitée. Ainsi, il a été décidé de ne pas généraliser cette mise à disposition au-delà de la période d’expérimentation.

Les stratégies de prévention grippale doivent inclure de façon prioritaire la promotion de la vaccination des résidents et des professionnels et la mise en oeuvre rapide des mesures barrières. Avant de décider la mise à disposition de TROD et discuter sa plus-value dans un établissement, il est indispensable de prendre en compte les pratiques de prescription d’oséltamivir au sein des EHPAD et l’accessibilité des EHPAD à des tests diagnostiques plus performants que peuvent proposer les laboratoires partenaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S130-S131 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic rapide de la grippe aux urgences : évaluation comparative de l’automate Sofia® et GenXpert®
  • E. Riverain Gillet, V. Joste, S. Marque-Juillet
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathies communautaires virales admises en réanimation : expérience de 10 ans
  • T. Merhabene, A. Ben Slimene, A. Jamoussi, S. Zayet, S. Ayed, J. Ben Khelil, M. Besbes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.