Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perceptions, connaissances et pratiques de la vaccination par les sages-femmes libérales d’une région - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.339 
V. Briend-godet 1, J. Bigot 1, R. Collin 2, J. Coutherut 1, M. Lefebvre 1, C. Biron 1
1 CHU de Nantes, Nantes, France 
2 École de sage-femme de Nantes, Nantes, France 

Résumé

Introduction

La sage-femme (SF) a un rôle primordial de prévention, notamment en matière d’information et de mise à jour des vaccinations de la femme et du nouveau-né. En 2016, ses compétences en matière de vaccination ont été élargies avec la possibilité de vacciner l’entourage de la femme enceinte. L’objectif de cette étude est d’évaluer la perception, les connaissances et les pratiques de vaccination des SF libérales et connaître leurs freins à la vaccination, dans un contexte d’hésitation vaccinale grandissant.

Matériels et méthodes

Enquête descriptive réalisée auprès des SF libérales de la région par auto-questionnaires du 24 avril au 24 juillet 2017, envoyés par mails (coordonnées obtenues par le répertoire du site du Conseil national de l’ordre des sages-femmes ou par téléphone). Deux relances ont été réalisées.

Résultats

Sur les 293 SF libérales, 262 ont pu être interrogées (pas de mail disponible pour 31 SF), 88 ont répondu (33,6 %). La majorité, 92 % (n=81), sont « totalement » ou « plutôt favorable » à la vaccination. Pourtant, seulement 53,4 % (n=47) pensent être à jour des vaccins recommandées et obligatoires, 21,6 % (n=19) se vaccinent chaque année contre la grippe et parmi les 76 SF ayant des enfants, seulement 64,5 % (n=49) leur font faire tous les vaccins obligatoires et recommandés. Concernant leur formation, 60,2 % (n=53) estiment ne pas avoir les connaissances nécessaires pour pratiquer la vaccination et parmi elles, 77,4 % (n=41) ne se forment jamais à la vaccination.

Concernant leur pratique de la vaccination autour de la grossesse, 37,5 % (n=33) propose toujours la vaccination coqueluche au femme dans le cadre du cocooning et 26,1 % (n=23) la propose toujours au conjoint, 28,4 % (n=25) rattrape systématiquement les femmes à qui il manque au moins une dose de ROR, 44,3 % (n=39) vaccinent les femmes séronégatives pour la varicelle en préconceptionnel, 31,8 % (n=28) conseillent la vaccination antigrippale aux femmes enceintes mais seulement 21,6 % (n=19) effectuent la mise à jour. Les principales limites à la promotion de ces vaccinations sont une perception non prioritaire de la vaccination dans leur consultation, des oublis fréquents et un manque d’information.

Conclusion

Si les SF semblent avoir une perception plutôt favorable de la vaccination, leur pratique au cabinet reste trop limitée. Pourtant, leur rôle est capital dans la prévention des maladies infectieuses autour de la grossesse. Les modalités de formation initiale, pourtant déjà bien développée, pourraient être repensées pour améliorer l’intérêt des étudiant(e)s pour la vaccination. La formation continue doit être renforcée. Enfin, une communication large sur les centres de vaccination référents, devrait être faite aux SF pour les aider à promouvoir la vaccination.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S136 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’administration intranasale de Lactobacillus : un moyen efficace de protéger des infections pulmonaires à P. aeruginosa ?
  • M.S. Fangous, N. Galakhoff, S. Gouriou, P. Gosset, C.A. Guilloux, E. Hascoet, L. Billard, S. Vallet, G. Héry-Arnaud, R. Le Berre
| Article suivant Article suivant
  • Mise en place et évaluation d’un e-learning sur la vaccination auprès des médecins généralistes
  • E. Launay, L. Gégauff, V. Briend-godet, C. Gras-le guen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.