Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise en place et évaluation d’un e-learning sur la vaccination auprès des médecins généralistes - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.340 
E. Launay, L. Gégauff, V. Briend-godet, C. Gras-le guen
 CHU de Nantes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La couverture vaccinale est insuffisante en France, exposant au risque de réapparition des maladies. La méfiance envers les vaccins est en augmentation et met en difficulté les médecins généralistes. Ceux-ci sont dans l’ensemble favorables à la vaccination mais expriment un besoin de formation sur le sujet. L’e-learning est un outil récent qui a montré son efficacité seul ou en complément des formations présentielles.

Matériels et méthodes

Nous avons réalisé une étude descriptive non interventionnelle auprès de médecins généralistes. L’objectif principal était d’évaluer la faisabilité et l’intérêt d’une évaluation formative en ligne sur le thème de la vaccination. Le critère de jugement principal était le taux de réponses aux cas cliniques terminés en entier, évalué en pourcentage ; et la satisfaction des praticiens, évaluée par une note sur 10. L’objectif secondaire était d’évaluer les connaissances des médecins généralistes sur la vaccination. Nous avons mis en place un e-learning composé de 12 cas cliniques dont le lien a été diffusé par mail à 357 médecins généralistes. Il était réalisable au choix en une seule fois ou en plusieurs étapes. Un questionnaire d’évaluation et sur le profil des participants était joint.

Résultats

Trois mois après la diffusion, il y avait 75 réponses compètes soit un taux de 21 % et 146 réponses partielles soit un taux de 41 %. La moyenne de la note de satisfaction du e-learning était de 7,8 sur 10. Les participants comportaient 88 % de femmes et 12 % d’hommes. L’âge moyen était de 40,3 ans. La proportion de pédiatrie dans leur activité était considérée moyennement importante pour 56 % d’entre eux et très importante pour 33 %. L’e-learning a été réalisé en une seule fois par 71 % des participants et en plusieurs fois par 29 %. Les raisons évoquées pour une réalisation en plusieurs fois étaient le manque de temps, une organisation personnelle plus pratique, une meilleure assimilation des connaissances. Après participation, 100 % des médecins déclaraient avoir acquis des données nouvelles et 92 % d’entre eux envisageaient une modification de leurs pratiques. Les cas cliniques ayant posé le plus de difficultés étaient ceux concernant les prématurés, les migrants, l’allergie à l’œuf, la vaccination contre la varicelle, les contre-indications vaccinales, la pharmacovigilance des vaccins.

Conclusion

L’e-learning proposé permettait l’acquisition de nouvelles connaissances pour l’ensemble des médecins participants. Cette méthode d’apprentissage semblait intéresser près de la moitié des médecins contactés mais avec un fort taux d’abandon en cours. Les perspectives de cette étude sont de réaliser un post-test à partir des thèmes ayant posé des difficultés afin d’évaluer la progression des participants et d’inscrire l’e-learning dans un programme de DPC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S136-S137 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Perceptions, connaissances et pratiques de la vaccination par les sages-femmes libérales d’une région
  • V. Briend-godet, J. Bigot, R. Collin, J. Coutherut, M. Lefebvre, C. Biron
| Article suivant Article suivant
  • Mode d’information sur les vaccins : le médecin généraliste est perçu comme la meilleure source par les patients en médecin générale
  • B. Granier-orfeuvre, O. Epaulard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.