Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête auprès des patients sur la vaccination antigrippale des professionnels de santé - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.344 
C. Goulenok 1, G. Avnir 2
1 Service de réanimation médicale, hôpital privé Jacques Cartier, Massy, France 
2 Groupe d’associations de patients, Paris, France 

Résumé

Introduction

La recommandation de vaccination contre la grippe chez les professionnels de santé reste peu suivie. S’il existe un nombre important d’études s’intéressant à l’opinion des soignants sur ce sujet, il n’existe que très peu données sur celle des patients. Cette enquête réalisée auprès de groupes de patients a pour objectif de recueillir leur point de vue sur la vaccination antigrippale des soignants.

Matériels et méthodes

Cette enquête diffusée par internet sélectionnait des patients considérés comme à risque augmenté d’infection grippale, selon les recommandations du HCSP. Cette sélection a pu se faire grâce à la participation active du groupe AVNIR (incluant plusieurs associations de patients). Seize questions étaient réparties en 3 chapitres : un premier sur leur perception personnelle du bénéfice de la vaccination contre la grippe, un deuxième sur la couverture vaccinale des soignants et un troisième sur des solutions envisageables afin de limiter le risque de transmission du virus.

Résultats

L’enquête réalisée de juin à novembre 2017 inclus 1161 répondants appartenant à la population à risque augmenté d’infection grippale (Polyarthrite rhumatoïde, insuffisance rénale chronique, maladies auto-immunes etc.). Soixante-huit pour-cent des sondés (780/1141) se font systématiquement ou épisodiquement vacciner contre la grippe. Ils sont bien conscients du risque de contagion puisque 96,5 % (1101/1141) pensent qu’ils peuvent contracter une grippe à l’hôpital. Pour 72,5 % d’entre eux (775/1068), la vaccination contre la grippe chez les soignants devrait être obligatoire. Si une transparence à l’échelle des établissements est plébiscitée pour 68 % (724/1066), ils ne sont pas en faveur d’une transparence individuelle sous la forme d’un badge indiquant le statut vaccinal. Pour 60 % d’entre eux (639/1069), le taux de vaccination contre la grippe pourrait être un critère de qualité rendu public pour un établissement de santé. En cas de non-vaccination, afin de limiter le risque de transmission du virus, une majorité de sondés sont en faveur du port du masque systématique lors des soins (89,8 % ; 958/1066) ou la limitation des contacts avec les patients (58,3 % ; 618/1059). A contrario, ils s’opposent majoritairement (55 % ; 576/1060) au port d’un badge signalant cette absence de vaccination comme cela a pu être fait dans d’autres pays.

Conclusion

Cette enquête est l’une des premières à donner la parole aux patients sur la vaccination contre la grippe des soignants. Ils sont conscients de l’importance de la vaccination, du risque potentiel pour eux et de la faible couverture vaccinale chez les soignants. Ils n’exigent pas une transparence individuelle des soignants sur leur statut vaccinal. La confiance exprimée par les patients dans cette étude reflète bien la singularité de la relation soignants-soignés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S138 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats préliminaires d’une convention CHU – CPAM permettant la prise en charge des vaccins administrés aux patients à l’hôpital
  • H. Laurichesse, S. Talavera, P. Dessenne, S. Bagel, V. Sautou, H. Delmas, J. Beytout
| Article suivant Article suivant
  • Couverture vaccinale antigrippale en Île-de-France 2016–2017 chez les femmes enceintes et les déterminants de la non-vaccination
  • P.A. Truong

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.