Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prophylaxie pré-exposition (PrEP) contre le VIH : quelle toxicité rénale à deux ans ? - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.359 
A. Giardino, M. Hamidi, E. Plaisier, M.A. Danet, P. Pajaud-Passe-Coutrin, L. Zarka, M.G. Lebrette, J.P. Bastard, G. Pialoux, J. Chas
 Tenon, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’efficacité de la PrEP a été démontrée dans de nombreuses études et depuis sa première mise sur le marché aux États-Unis en 2012. Peu de données sont disponibles dans la littérature quant à sa potentielle néphrotoxicité, la plupart des études ne disposant pas de marqueurs tubulaires.

Matériels et méthodes

Notre étude concerne toutes les personnes recevant la PreP « en continu » ou « à la demande » de janvier 2016 à décembre 2017 dans un service de maladies infectieuses (hors Cegidd), avec un suivi trimestriel moyen de 10 mois (0–24). L’analyse de la tolérance rénale est basée sur l’évaluation du débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe), et de la fonction tubulaire proximale par la mesure de l’excrétion urinaire d’alpha-1-microglobuline (A1M), un rapport A1M/créatininurie supérieur à 2,5mg/mmol signant une souffrance tubulaire proximale.

Résultats

L’initiation de la PreP concerne 432 personnes : âge moyen 38 ans [20–66], 411 (95 %) hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes exclusivement (HSH), 17 (4 %) bisexuels, 4 (1 %) hétérosexuels, 290 (67 %) avec un schéma de prise « à la demande », et 142 (33 %) « en continu ». La baisse du DFG à partir de j0, 94mL/min/1,73m2 [51–147] est significativement plus précoce, à m18, dans le groupe « en continu » avec une baisse de −8,37mL/min/1,73m2 (95 % CI −1,60 à −15,13, p<0,05), versus à m21 dans le groupe « à la demande » avec une baisse de −6,6mL/mn/1,73m2 (95 % CI −0,33 à −12,95, p<0,05). Parmi les 336 personnes pour lesquelles A1M/créatininurie était disponible et normal à j0, 50 (14,9 %) ont présenté une augmentation supérieure à 2,5mg/mmol, sur au moins une mesure au cours du suivi. Les facteurs de risque (FDR) significatifs associés à cette augmentation sont l’âge, la consommation déclarative de drogues (cocaïne, MDMA, GHB, cathinones) et la consommation de stimulants érectiles. La présence d’une tubulopathie proximale semble être associée à un déclin cliniquement significatif de la fonction rénale (baisse de du DFG>−5mL/min/an) (p<0,05).

Conclusion

La prise de PrEP dans notre étude est associée à une baisse très modérée mais significative du DFGe, y compris mais plus tardivement dans le groupe « à la demande ». Ceci est la première étude qui analyse dans deux schémas de prises de PrEP, la souffrance tubulaire de manière pertinente, mettant ainsi en avant des FDR spécifiques, en particulier l’exposition à certains toxiques. Cette donnée doit attirer la vigilance des médecins prescripteurs sur la prise en charge globale de la PrEP a fortiori associée à une forte consommation de drogues et/ou de stimulants érectiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S143-S144 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prophylaxie pré exposition au VIH (PrEP) dans une population transgenre
  • B. Phung, O. Cabras, A. Pinto, C. Anjos Cruz, P. Demoor, A. Leprêtre, C. Rioux, N. Boumendil, S. Lariven, Y. Yazdanpanah
| Article suivant Article suivant
  • Comment mettre en œuvre la stratégie nationale de santé sexuelle ?
  • D. Zucman, C. Galy Dejean, D. Albucher, S. Dimi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.