Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mieux VIHeillir : étude descriptive d’une population gériatrique VIH - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.368 
R. Collarino 1, R. Landman 1, B. Phung 1, S. Lariven 1, G. Peytavain 2, Y. Yazdanpanah 1, C. Rioux 1
1 Service de maladies infectieuses, hôpital Bichât, Paris, France 
2 Laboratoire de pharmaco-toxicologie, hôpital Bichat, Paris, France 

Résumé

Introduction

L’amélioration du pronostic secondaire à l’introduction des multithérapies antirétrovirales a permis une augmentation de l’espérance de vie des patients vivants avec le VIH. L’objectif de cette étude est de décrire les caractéristiques d’une population de 75 ans et plus vivant avec le VIH.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective incluant tous les patients de 75 ans ou plus suivis jusqu’en juillet 2017 dans un centre hospitalier universitaire. Les données sociodémographiques, syndromes gériatriques, comorbidités, co-médications, dernier bilan immunovirologique et traitement antirétroviral ont été recueillies à partir du dossier informatisé (NADIS®).

Résultats

Soixante et un patients : 67 % hommes, médiane d’âge 78 ans (IQ25–75 % : 75–87), 46 % nés en France, 61 % hétérosexuel, 25 % homosexuel. Le diagnostic de l’infection VIH :5 ans chez 10 %, ≥20 ans chez 38 %, 46 % au stade C (classification CDC) et 16 % coinfectés VHB ou VHC. Quatre-dix pour cent avec charge virale VIH<50 copies/mL, la médiane de lymphocytes TCD4 était à 650/mm3 (IQ25–75 : 200–2112). La médiane de comorbidités : 6 (IQ25–75 : 3–12) : hypertension artérielle (66 %), insuffisance rénale chronique (54 %), diabète (36 %), dyslipidémie (44 %), cancer (30 %). Soixante-quize pour cent avaient au moins un syndrome gériatrique : dénutrition (16 %), trouble de la marche (20 %), troubles cognitifs (11 %), troubles neurosensoriels (39 %). Selon le score SEGA (sommaire évaluation gériatrique à l’admission), 15 étaient fragiles et 1 très fragile. Le nombre médian de comédications : 6 (IQ25–75 : 1–17), 47 % prenaient plus de 8 médicaments par jour. Les antirétroviraux prescrits : inhibiteurs d’intégrase (47 %), inhibiteurs de protéase (IP) (36 %) inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (46 %), et parmi les inhibiteurs nucleosidiques de la transcriptase inverse l’abacavir dans 47 % et ténofovir 26 %, 62 % patients recevaient le un traitement antirétroviral en comprimé unique. Interactions médicamenteuses potentielles relevées : IP avec inhibiteurs calciques (18 %), bêtabloquants (10 %), benzodiazépines (5 %), antidépresseurs tricycliques (4 %), tramadol (4 %), corticoïdes (4 %), tamsulosine (7 %) ; efavirenz avec inhibiteurs calciques (12 %) ; dolutégravir avec metformine (2 %).

Conclusion

Les patients gériatriques vivant avec le VIH sont plus fragiles, comorbides et polymédiqués par rapport à la population générale et aux patients adultes vivant avec le VIH plus jeunes. Les multiples interactions médicamenteuses doivent être recherchées et prévenues. La consultation gériatrique devrait permettre d’évaluer et préserver les réserves fonctionnelles des patients les plus fragiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S147 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Transition des adolescents infectés par le VIH par transmission mère–enfant : évaluation à 10 ans d’un modèle créé dans une structure hospitalière ambulatoire pour adolescents/jeunes adultes
  • A. Wastiaux, M. Levine, J. Viard, S. Matheron, T. Girard
| Article suivant Article suivant
  • La précarité sociale dans la population française de VIH est fréquente et liée à l’anxiété, à la dépression et la dégradation de la qualité de vie. Résultats de l’étude électronique EQUIPIER
  • M. Duracinsky, S. Dimi, L. Piroth, F. Thonon, D. Zucman, O. Chassany, P. Carreri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.