Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le risque de diabète est associé à la cirrhose et non à la durée de l’infection par le VHC chez les patients co-infectés VIH/VHC - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.371 
F. Bani-Sadr 1, A. Provoost 1, M. Dramé 1, L. Cotte 2, L. Cuzin 3, R. Garraffo 4, D. Rey 5, F. Raffi 6, I. Poizot-Martin 7, P. Pugliese 4
1 CHU Robert-Debré, Reims, France 
2 Hôpital Croix-Rousse, Lyon, France 
3 CHU Martinique, Fort-de-France, Martinique 
4 CHU de Nice, Nice, France 
5 CHU de Strasbourg, Strasbourg, France 
6 CHU de Nantes, Nantes, France 
7 Hôpital Sainte-Marguerite, AP–HM, Marseille, France 

Résumé

Introduction

L’infection par le VIH et l’infection par le VHC ont toutes deux étaient associées à une augmentation du risque de diabète mais les résultats sont contradictoires. L’objectif de cette étude était de déterminer s’il existe une association entre l’infection chronique par le VHC et l’incidence du diabète et d’évaluer le rôle des facteurs liés au VHC comme la cirrhose, le traitement anti-VHC à base d’IFN, la réponse virologique soutenue (RVS) et celui de l’hépatite B chronique dans la population des patients VIH+ suivis dans la cohorte DAT’AIDS.

Matériels et méthodes

Tous les patients inclus dans la base DAT’AIDS étaient éligibles. Les patients ayant un diabète précédent l’infection par le VIH ou ayant développé un diabète dans les 6 mois suivant le diagnostic de l’infection par le VIH, ayant une guérison spontanée du VHC ou n’ayant pas eu de sérologie VHC ont été exclus. Le modèle de Cox a été utilisé pour étudier le délai de survenue de diabète.

Résultats

Parmi les 28 699 patients inclus, 4004 patients étaient co-infectés VIH/VHC. Au total, 969 (3,4 %) patients ont développé un diabète dans un délai moyen de 11,0±6,4 ans. En analyse multivariée, l’âge, un IMC>25, le stade SIDA, un nadir des CD4<200/mm3, une charge virale VIH détectable et une cirrhose étaient prédictifs de diabète. En revanche, la durée du traitement antirétroviral était associée à une diminution de risque de diabète. La durée de l’infection par le VHC, un traitement anti-VHC à base d’IFN, l’hépatite B chronique et la lipodystrophie n’étaient pas associés au risque de diabète. Dans la sous-analyse incluant les patients co-infectés VIH/VHC ayant eu un traitement anti-VHC, la RVS n’était pas associée à une diminution du risque de diabète.

Conclusion

Dans la population VIH, l’augmentation du risque de diabète est associée à la cirrhose mais pas à la durée de l’infection par le VHC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S148 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une file active (FA) bien singulière
  • M. Jean, A. Diallo, C. Michaud, I. Barbet, A. Barbail, S. Permal
| Article suivant Article suivant
  • Diminution de la proportion des décès liés au foie chez les patients co-infectés VIH/VHC
  • D. Salmon, P. Sogni, E. Rosenthal, F. Bani-Sadr, M. Valentin, L. Wittkop

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.