Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’impact psychologique des précautions complémentaires chez les patients hospitalisés dans un centre hospitalier universitaire - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.018 
B. Guilley-Lerondeau, C. Bourigault, A. Guille des Buttes, D. Lepelletier
 CHU de Nantes, Nantes, France 

Résumé

Introduction

Une majoration de l’anxiété et une insatisfaction relative à la prise en charge des patients bénéficiant de précautions complémentaires (PC) d’hygiène ont été rapportées dans la littérature. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’impact psychologique de la mise en place des PC chez des patients hospitalisés dans notre établissement.

Matériels et méthodes

Il s’agissait d’une enquête épidémiologique de type cas-témoins réalisée pendant 5 mois. Les cas étaient des patients hospitalisés en PC dans 5 services de notre établissement. Deux témoins par cas ont été sélectionnés en appariant sur le service et la date d’hospitalisation et bénéficiant de précautions standard (PS). Le recueil de données se faisait lors d’un entretien directif (questionnaire) avec l’IDE hygiéniste. Le recueil des variables comprenait des données démographiques et des données relatives à la satisfaction de la prise en charge (échelle qualitative), à l’anxiété des patients (score de Spielberger>37/80 pour les hommes et>42/80 pour les femmes) et à l’autonomie des patients (score ADL, de 0 à 12).

Résultats

Trente cas et 60 témoins ont été inclus, représentant 90 entretiens répartis sur 45heures. Concernant les données socio-démographiques, les 2 groupes étaient comparables concernant l’âge (médiane de 69 ans vs 64 ans pour les cas et les témoins), le sexe (sex ratio [H/F] de 47 % vs 53 %, respectivement), la catégorie socio-professionnelle et l’autonomie (score ADL médian de 4 vs 3, respectivement). Les patients en PC étaient significativement moins satisfaits que les patients en PS pour l’aide apportée dans les gestes de la vie quotidienne (20 % vs 0, p<0,001), la disponibilité (17 % vs 5 %, p=0,05), les relations avec les équipes (10 % vs 0, p=0,02) et la prise en charge globale (17 % vs 0, p<0,001). Chez les cas, 93 % des hommes (13/14) présentaient un score d’anxiété supérieur au seuil vs 34 % (11/32) chez les témoins. Chez les femmes, 69 % des cas (11/16) avaient un score d’anxiété supérieur au seuil vs 18 % (8/28) chez les témoins.

Conclusion

Cette étude a mis en évidence une insatisfaction des patients en PC par rapport aux patients en PS, particulièrement dans la dimension relationnelle lors du soin, générant une situation anxiogène. Pour compléter ces résultats, une approche par la théorie ancrée permettra de mieux prendre en compte le profil psychologique des patients pour une meilleure participation et efficacité des PC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S155 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Connaissances, attitudes, comportements et pratiques (CACP) vis-à vis du risque de piqûre de tique et de transmission de la maladie de Lyme : résultats de l’étude BREAK Lyme
  • M. Bévalot, L. Adelaïde, A. Bouaziz, L. Letrillart, A.-M. Schott, T. Ferry
| Article suivant Article suivant
  • Quizz et vaccination contre la grippe saisonnière taux de vaccination toujours aussi faible malgré une bonne connaissance des professionnels…
  • C. Metais, S. Biangoma, M. Thierry, A. Brosset, P. Blouin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.