Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quizz et vaccination contre la grippe saisonnière taux de vaccination toujours aussi faible malgré une bonne connaissance des professionnels… - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.019 
C. Metais, S. Biangoma, M. Thierry, A. Brosset, P. Blouin
 Centre hospitalier de Sud Seine et Marne, Fontainebleau, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le taux de vaccination contre la grippe est faible et chute depuis plusieurs années sur notre établissement (388, 344, 335, 307 [soit 13 %, 11,5 %, 11,2 %, 10,3 %] vaccinations [vac] en 2014–15, 2015–16, 2016–17, 2017–18). Le but de ce travail est d’apprécier la connaissance des professionnels (par catégorie professionnelle) sur la vaccination contre la grippe, de casser certaines idées reçues afin de favoriser la vaccination des professionnels.

Matériels et méthodes

Un questionnaire papier (Q) a été envoyé en septembre à l’ensemble des professionnels de l’établissement et des EHPAD. Ce questionnaire « Saurez-vous identifier le Vrai du Faux » ciblait 9 thèmes (soit 22 questions [q]). Q a été élaboré conjointement par le service de santé au travail, l’équipe opérationnelle d’hygiène (EOH), le comité de lutte contre les infections nosocomiale (CLIN) et validé par les représentants des usagers. L’EOH a collecté et traité les réponses à l’aide de l’application Sphinx®.

Résultats

Le taux de participation à Q est de 19 % (577/2979 employés) : infirmière diplômée d’état (IDE) 31 % (177Q), aide-soignant (AS) 26 % (151Q), agent administratif 19 % (111Q), agent de service hospitalier (ASH) 11 % (64Q), personnel non médical autre 9 % (51Q), personnel médical 4 % (23Q). Les taux de bonne réponse (BR), de non-réponse et de mauvaise réponse (MR) sont respectivement de 66 % (8410/12 694 q), 8 % (1019/12 694 q), 26 % (3265/12 694 q). Le taux de MR ne varie pas entre les différentes catégories professionnelles à l’exception du personnel médical : ASH 28 % (400/1408 q), AS 27 % (895/3322 q), IDE 26 % (996/3894 q), Administratifs 25 % (603/2442 q), Personnel non médical autre 24 % (273/1122 q), personnel médical 19 % (98/506 q). Les principaux items mal connus des professionnels sont : existence d’un excès de mortalité attribuable à la grippe 71 % de MR (169/577 q), composition du vaccin 57 % de MR (1000/2308q), contre-indication à la vaccination 64 %de MR (807/1731q). Nous constatons des répartitions différentes entre la participation au questionnaire et le recours à la vaccination 11 % (64/577q) et 4 % (12/307vac) pour les ASH, 4 % (23/577q) et 17 % (51/307vac) pour le personnel médical.

Conclusion

Malgré 19 % de participants au questionnaire, seul 10 % du personnel a bénéficié de la vaccination en 2017–18. Nous n’avons pas mis en évidence de relation entre la participation des professionnels aux questionnaires et le recours à la vaccination. Le personnel avait une bonne connaissance sur le sujet (66 % de bonne réponse). L’origine de la non-vaccination du personnel dans notre établissement ne semble donc pas liée à la méconnaissance du sujet. La prochaine campagne ciblera plus spécifiquement certains secteurs d’activités à risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S155-S156 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’impact psychologique des précautions complémentaires chez les patients hospitalisés dans un centre hospitalier universitaire
  • B. Guilley-Lerondeau, C. Bourigault, A. Guille des Buttes, D. Lepelletier
| Article suivant Article suivant
  • Fort impact du dépistage généralisé du VIH par TROD par une infirmière dédiée au sein d’un service d’urgences en Amazonie française
  • V. Morel, A. Lucarelli, A. Gaudinot, L. Adriouch, E. Gaubert-Maréchal, P. Abboud, P. Couppié, M. Nacher, F. Djossou, L. Epelboin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.