Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimiser la maîtrise du risque infectieux à l’aide d’une campagne territoriale : zéro bijou - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.003 
S. Materre 1, M. Delmas 2
1 CHIVA, Foix, Foix, France 
2 CHAC, Saint Girons, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Depuis 2001, un protocole de coopération territoriale a permis la mise en place d’une équipe opérationnelle d’hygiène en réseau. La persistance du port des bijoux chez 25 % des professionnels de santé malgré les actions menées sur cette thématique nous a conduits à la réalisation d’une campagne « zéro bijou » territoriale conjointe et simultanée.

Matériels et méthodes

Cette campagne a été réalisée de novembre 2016 à juillet 2017 à partir des outils proposés par le CCLIN sud est. L’annonce de la campagne territoriale débuta lors de la semaine de la sécurité par la diffusion de la charte d’engagement des établissements. L’audit initial par observation directe a été mené par les élèves IFSI-IFAS du territoire et a concerné les services de soins du territoire. Pendant quatre mois, une affiche mensuelle avec des défis nous fixaient des objectifs progressifs. Les référents sur chaque site ont pu réaliser des prélèvements de bijoux sur la base du volontariat. Des photos ont été prises avant après culture puis transmises aux propriétaires. Le travail sur les représentations a été mené par les cadres de proximité à partir d’un kit contenant les résultats des audits, des prélèvements de bijoux, les argumentaires scientifiques. La méthode pédagogique employée fut le Protolangage® ou bien ou le Metaplan®. L’audit final sur les même modalités que l’initial a mesuré l’impact de la campagne territoriale.

Résultats

En novembre 2016, la charte, signée par tous les directeurs, présidents de CME et directeurs des soins, est diffusée dans tous les services du territoire. Un audit initial a permis d’objectiver que 32,2 % (n=901) des professionnels portaient des bijoux De décembre 2016 à avril 2017, les défis ont été l’occasion d’échanges entre professionnels. Les actions pédagogiques conduites par les référents ont permis de prélever 109 bijoux sur le territoire. Le leadership du cadre fut l’étape clef de la campagne. Les échanges libres pendant les ateliers ont favorisé le changement d’attitude. En mai 2017, l’audit final sur 626 professionnels du territoire a démontré l’efficacité des actions menées : 19,4 % des professionnels portaient des bijoux. Une affiche de clôture réalisée à partir des actions et des travaux sur les représentations menés par les cadres a clôturé la campagne.

Conclusion

Plus de 80 professionnels de santé ont ôté leurs bijoux. Les points forts sont la mobilisation de tous : directions, encadrement, professionnels de terrain et les étudiants. Cette campagne a permis de renforcer la culture d’établissement et de territoire de santé. Cette campagne territoriale démontre que le GHT offre une réelle opportunité pour progresser dans la maîtrise du risque infectieux et l’antibiorésistance sur l’ensemble du parcours de soins. Nous pouvons aujourd’hui nous en inspirer pour aborder d’autres problématiques d’hygiène.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S158-S159 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’impact psychologique des précautions complémentaires chez les patients hospitalisés dans un centre hospitalier universitaire
  • B. Guilley-Lerondeau, C. Bourigault, A. Guille des Buttes, D. Lepelletier
| Article suivant Article suivant
  • Enquête de bonnes pratiques sur la réalisation des hémocultures au sein du pôle de gériatrie d’un centre hospitalier universitaire
  • C. Arlaud, C. Chaillet, T. Fosse, V. Mondain, O. Guérin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.