Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vaccination : la confiance en général mais pas pour la grippe ! - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.008 
M. Buson, N. Mao, J. Aouate, C. Elia, M. Poupard, N. Sayre, M. Khuong
 Centre hospitalier St Denis, St Denis, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La vaccination est au cœur de l’actualité, en raison du décret rendant 11 vaccins obligatoires, chez l’enfant, à partir du 1er janvier 2018. Nous avons souhaité évaluer parmi notre personnel hospitalier leur perception de la sûreté et l’efficacité des vaccins.

Matériels et méthodes

Un questionnaire a été distribué à des professionnels de santé médecins ou paramédicaux, lors de la journée du 1er décembre 2017.

Résultats

Soixante-dix-neuf professionnels de santé ont été interrogés : âge moyen 35 ans, 76 % de femmes et 22 % d’hommes, 43 paramédicaux (22 infirmièr(e)s, 14 aides-soignant(e)s, 7 autres professions) et 36 médecins.

De façon plutôt rassurante, seulement 10 % des personnes interrogées, tout groupe professionnel confondu, sont contre la vaccination et 5 % ne savent pas. Globalement, 80 % ont en générale confiance dans la sûreté des vaccins et 85 % dans leur efficacité. Sur la vaccination en générale, aucune différence n’a été retrouvée dans les réponses entre les médecins et les paramédicaux.

Concernant la vaccination de leurs enfants, 84,4 % souhaitent le DTP (100 % des médecins et 71 % des paramédicaux), seulement 51 % le vaccin contre le papillomavirus (56 % des médecins et 46 % des paramédicaux).

Le vaccin contre la grippe n’avait été réalisé (au 01/12/2017) que chez 37,5 % des personnes interrogées. Une différence significative est retrouvée entre médecins et personnel paramédical avec 61 % de vaccinés chez les médecins et 14 % chez les paramédicaux (p<0,0005). Cependant, 9 paramédicaux et 4 médecins ont déclaré avoir l’intention de réaliser ce vaccin. Dans ce cas, la couverture vaccinale globale serait de 54 %.

Conclusion

Dans cette étude, une très large majorité des professionnels de santé ont une opinion favorable de la vaccination. Le vaccin contre le papillomavirus est moins apprécié comme dans la population générale. Comme retrouvé dans d’autres études, le taux de vaccination des professionnels de santé contre la grippe est faible (37,5 %), avec une différence significative entre les paramédicaux (14 %) et les médecins (61 %) et va nécessiter un investissement dans la promotion vaccinale dans les prochaines années.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S160-S161 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fort impact du dépistage généralisé du VIH par TROD par une infirmière dédiée au sein d’un service d’urgences en Amazonie française
  • V. Morel, A. Lucarelli, A. Gaudinot, L. Adriouch, E. Gaubert-Maréchal, P. Abboud, P. Couppié, M. Nacher, F. Djossou, L. Epelboin
| Article suivant Article suivant
  • Quizz et vaccination contre la grippe saisonnière : taux de vaccination toujours aussi faible malgré une bonne connaissance des professionnels…
  • C. Metais, S. Biangoma, M. Thierry, A. Brosset, P. Blouin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.