Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le CeGIDD auprès des vendangeurs : une action originale - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.011 
L. Bonnamour 1, C. Pietropaoli 1, N. Aubert 1, S. Leleu 1, A. Coulon 2, T. Chroboczek 1, G. David 1
1 HNO, Villefranche-sur-Saône, France 
2 Hôpital Beaujeu, Beaujeu, France 

Résumé

Introduction

Le VIH, les hépatites B et C sont un enjeu majeur de santé publique. L’ARS recommande au CeGIDD de réaliser des actions « hors les murs » sur des populations cibles afin d’accroître l’accessibilité et la qualité de l’offre de prévention et de dépistage notamment pour les personnes les plus vulnérables et les plus éloignées de cette offre.

L’es objectifs de notre action étaient de rencontrer la population de travailleurs saisonniers présente pendant les vendanges dans une région viticole, proposer des Tests rapides à orientation de diagnostique (TROD VIH/VHC) et délivrer des messages de prévention.

Matériels et méthodes

Réalisation de 2 soirées de 17h30 à 20h30 au Cellier (lieu festif) ; présence de 200 à 400 personnes par soirée (moyenne d’âge 28 ans).

– au total, ont été mobilisés sur les 2 soirées : 3 médecins, 3 infirmières, 1 secrétaire, 1 rabatteur dont 4 personnes bénévoles ;

– le personnel présent a reçu une formation théorique et pratique de 14h sur les TROD ;

– 4 postes de dépistage installés par soirée, permettant la confidentialité des entretiens ;

– temps moyen par entretien : 30minutes ;

–distribution de préservatifs ;

– distribution de matériel de réduction des risques.

Résultats

Au total, 75 personnes dépistées dont 51 hommes et 24 femmes :

– 92 % d’hommes hétérosexuels, 82 % de femmes ;

– 68 % d’hommes multipartenaires, 56 % de femmes ;

– 57 % d’hommes en premier dépistage, 48 % de femmes ;

– 39 % d’hommes en rapports non protégés, 39 % de femmes ;

– 31 % d’hommes utilisateurs de drogue (IV ou sniff), 34 % de femmes ;

– 70 TROD VIH proposés, 28 TROD VHC.

Zéro personne positive.

Trois personnes avec des signes cliniques.

Quatre personnes « perdues de vue », inscrites mais non revenues.

Dix personnes refusent les tests mais demandent du matériel de réduction des risques.

Conclusion

La population dépistée correspond bien au public cible décrit par l’ARS :

– personnes hétérosexuelles ayant eu plus d’un partenaire sexuel au cours des 12 derniers mois ;

– consommatrice de drogue (sniff, IV) ;

– 1er dépistage pour la majorité.

Malgré le contexte « hors les murs », nous avons pu réaliser de véritables entretiens de dépistage et de prévention.

L’action a reçu un bon accueil par l’ensemble des partenaires.

Les personnes avec des signes cliniques n’ont pas été traitées sur place, mais un dépistage en CeGIDD proposé (non revues sur le CeGIDD).

Projet : reconduire cette action en incluant d’autres partenaires comme un centre d’addictologie (ayant des compétences spécifiques, adaptées à la population dépistée).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S162 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Nouvelles stratégies de dépistage de terrain du paludisme : importance et rôle de l’infirmier coordinateur sur le projet PALUSTOP
  • O. Moriceau, L. Musset, R. Barbosa, Y. Larzek, C. Michaud, P. Abboud, G. Walter, M. Cebe, F. Djossou, E. Mosnier
| Article suivant Article suivant
  • Une expérience innovante en CeGIDD : l’entretien infirmier en santé sexuelle auprès des Prepeurs
  • M. Malet, C. Henry, R. Gorré, K. Lescop, S. Lanier, B. Bonnet, M. Patoureau, J. Coutherut, C. Biron, M. Gouraud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.