Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Consultation de maladies infectieuses chez les patients en attente de transplantation rénale : expérience monocentrique - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.026 
A. Scemla, F. Lanternier, C. Fournier, O. Lortholary, C. Legendre
 Hôpital Necker, Paris, France 

Résumé

Introduction

Chez les patients en attente de transplantation rénale, les recommandations de prévention anti-infectieuses sont mal suivies, justifiant d’une amélioration des pratiques, tant pour la vaccination que pour le traitement des tuberculoses latentes. Nous avons donc mis en place dans notre centre une consultation de maladies infectieuses dédiée.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude monocentrique prospective, incluant les patients de plus de 18 ans, en attente de transplantation rénale. Les sérologies vaccinales ont été réalisées chez tous les patients et le calendrier vaccinal mis à jour selon les recommandations. Tous les patients ont eu un scanner thoracique et un Elispot tuberculose (test T-Spot-TB®) a été effectué chez tous les patients ayant séjourné plus de 3 mois dans un pays de forte endémie tuberculeuse. Nous décrivons notre expérience.

Résultats

Nous avons inclus 305 patients (n=182 hommes), âgés en moyenne de 55 ans, dont 201 étaient dialysés. Il s’agissait d’une 1re transplantation pour 253 (83 %) d’entre eux. Les patients étaient nés principalement en France métropolitaine (n=121), Maghreb (n=70), Afrique subsaharienne (n=49) et Antilles (n=14). Les vaccins suivants, non à jour, ont été prescrits : tétravalent diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite (n=228), trivalent diphtérie, tétanos, poliomyélite (n=9), antipneumococcique conjugué 13 valences, suivi du vaccin polysaccharidique 23 valences (n=268) et les vaccins contre la grippe (n=40), hépatite B (n=40), hépatite A (n= 35), zona (n=29), varicelle (n=7), haemophilus (n=14), fièvre jaune (n=12), méningites ACWY135 et B (n=3), HPV (n=1). Au total, seuls 9 % des patients avaient tous leurs vaccins à jour. Nous avons dépisté 68 tuberculoses latentes, dont 65 ont été traitées par isoniazide 9 mois (n=39), ou bithérapie rifampicine-isoniazide 3 mois (n=26). Ce traitement a été interrompu chez 12 patients pour effet secondaire, dont 3 sévères (insuffisance rénale aiguë, allergie sévère, hémorragie digestive).

Conclusion

La vaccination des patients en attente de transplantation rénale est très insuffisante chez ces patients à haut risque infectieux. Une consultation dédiée avant la transplantation rénale permet la mise à jour des vaccins chez plus de 90 % des patients. Le traitement de tuberculose latente avant la transplantation, recommandé chez ces patients, doit encore être évalué au regard de ses complications et de son efficacité incertaine après la transplantation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S2 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Histoire naturelle et déterminants des complications infectieuses après transplantation rénale : étude de cohorte prospective nationale
  • V. Manda, O. Lortholary, N. Kamar, S. Girerd, V. Garrigue, F. Buron, M. Giral, C. Legendre, A. Loupy, A. Scemla
| Article suivant Article suivant
  • « Scedosporiosis Observational Study » (S.O.S.) : étude nationale française (2005–2017)
  • D. Bronnimann, F. Dromer, D. Garcia-Hermoso, F. Lanternier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.