Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dynamique de réplication des Torquetenovirus dans une cohorte de patients cérébrolésés - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.097 
A. Irimia 1, A. Roquilly 2, M. Coste-Burel 1, B. Imbert-Marcille 3, C. Bodin-Bressollette 3
1 Service de Virologie, CHU Nantes, Nantes, France 
2 Service d’Anesthésie-Réanimation, CHU Nantes ; CRTI UMR1064 – ITUN, INSERM, Université de Nantes, Nantes, France 
3 Service de Virologie, CHU Nantes ; CRTI UMR1064 – ITUN, INSERM, Université de Nantes, Nantes, France 

Résumé

Introduction

Les Torquetenovirus (TTV) sont des anellovirus qui constituent une part importante du virome humain ; ils sont le reflet de l’état immunitaire et des pics de virémie sont notamment observés chez les transplantés. Chez les patients cérébrolésés, il existe un état d’immunodépression post-traumatique précoce qui pourrait favoriser des infections opportunistes. L’objectif de cette étude est de mesurer la réplication des TTV dans une cohorte de patients cérébrolésés et de corréler cette réplication à l’évolution du patient et à la survenue de complications infectieuses.

Matériels et méthodes

À partir d’une cohorte prospective de 249 patients cérébrolésés, nous avons sélectionné 15 patients pour lesquels les plasmas collectés à J1, J4, J7 et M6 de l’admission en réanimation ont été analysés. Une réactivation de l’herpès simplex virus humain de type 1 (HSV1+) avait été diagnostiquée chez 7 des 15 patients entre J7 et J14. En parallèle, nous avons analysé les plasmas de 20 volontaires sains. L’extraction de l’ADN a été réalisée avec l’automate MagNA Pure Compact Instrument (Roche) à l’aide du Kit MagNA Pure Compact Nucleic Acid Isolation Kit I. Le génome du virus TTV a été amplifié et quantifié sur le RotorGene Q (Qiagen) en utilisant le kit TTV R-gene® (Biomérieux) selon les instructions du fournisseur.

Résultats

Le TTV est détecté chez 13/20 volontaires sains (moyenne : 2,57±0,72 log10copies/mL) et chez 11/15 patients (moyenne : 2,55±0,78 log10copies/mL). Parmi les patients, 22/28 plasmas étaient positifs dans le groupe HSV1+, 12/32 dans le groupe HSV1− (p=0,002). A J4, 6 patients HSV1+ et 2 HSV1− étaient positifs pour le TTV. Cinq des patients HSV1+ étaient positifs à tous les points du suivi, seulement 1 dans le groupe HSV1−. A 6 mois post-traumatisme, 6 patients HSV1+ et 3 patients HSV1− étaient détectables pour le TTV. Les charges virales TTV n’étaient pas significativement différentes entre les deux groupes. Nous n’avons pas observé de profil particulier d’évolution des charges virales TTV au cours du temps, quel que soit le statut de réactivation HSV1.

Conclusion

Dans cette analyse préliminaire, une réplication des TTV est fréquemment détectée dans la première semaine suivant l’admission en réanimation pour lésions cérébrales aiguës. Cette réplication est plus fréquente et prolongée chez les patients qui réactivent leur HSV1, ce qui suggère que la détection du TTV pourrait être un marqueur prédictif d’infections opportunistes. Cette analyse va maintenant être étendue à un nombre plus important de patients et sera corrélée à d’autres marqueurs immunologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S36 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude prospective d’adhésion aux Tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) pour le dépistage du VIH dans un service universitaire d’Odontologie. Étude TRODENT
  • L. Devoize, C. Kuder, H. Cheirezy-barret, A. Mulliez, O. Dupuy, C. Henquell, C. Jacomet
| Article suivant Article suivant
  • Grippe nosocomiale : réalité médicale, positionnement des soignants, vaccination
  • M. Catroux, M. Garcia, M. Roger, N. Leveque, F. Roblot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.