Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie et facteurs de gravité des dermohypodermites au centre hospitalier territorial de Nouvelle Calédonie - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.101 
M. Lefrancq, E. Klement, A. Merlet, E. Descloux, C. Cazorla
 CHT, Nouméa, Nouvelle Calédonie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les dermohypodermites bactériennes (DHAB) sont un motif d’hospitalisation fréquent en Nouvelle Calédonie. L’objectif principal de notre étude était la description épidémiologique et clinique de la population atteinte d’abcès, de dermohypodermites aiguë bactériennes non nécrosante (DHABNN) et nécrosante (DHABN). L’objectif secondaire, la mise en évidence des facteurs influençant leur gravité.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude quantitative, prospective, réalisée entre mai et novembre 2015. Les patients adultes hospitalisés pour abcès, DHABNN et DHABN étaient inclus.

Résultats

Deux cent quatre patients étaient inclus dont 69 avec abcès, 115 DHABNN et 20 DHABN. L’ethnie mélanésienne était majoritaire (64 % soit 130 patients). Le sex-ratio était de 2,3 et l’IMC moyen de 28. Les patients souffrant d’abcès étaient jeunes (37 ans), mélanésiens et présentaient des comorbidités dans 9 % (6) des cas. Les patients atteints de DHABNN avaient en moyenne 53 ans, un IMC à 31 et des comorbidités dans 54 % (62) des cas. Les patients avec DHABN avaient en moyenne 54 ans un IMC à 29 et des comorbidités dans 50 % (10) des cas. Dans 11 % (22) des cas les patients avaient eu recours à un de traitement traditionnel en pré-hospitalier et 6 % (12) avaient pris des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Le délai de recours à une antibiothérapie présumée efficace était de 8jours. Les germes les plus fréquemment retrouvés étaient le streptocoque du groupe A (SGA) et Staphylococcus aureus. Dans 94 % (65) des abcès du SAMS était retrouvés. Dans 62 % (71) des DHABNN il n’y avait pas de documentation bactériologique. Les DHABN étaient pour 50 % (10) polymicrobiennes.

Le taux de complication était faible dans le sous-groupe abcès, soit 12 % (8), 51 % (59) dans le sous-groupe DHABNN et 100 % dans le sous-groupe DHABN. Le taux de mortalité observé était nul pour les abcès, de 1,7 % (2) pour les DHABNN et 5 % (1) pour les DHABN.

Conclusion

Il s’agit de la seule étude prospective à grande échelle sur le territoire pour les DHAB. Le sex-ratio était de 2,9 contre 0,98 dans la population générale. L’IMC était élevé dans les groupes DHABNN et DHABN. L’obésité ou le délai de recours aux soins n’apparaissent pas comme des facteurs de gravité dans notre étude. La prévalence observée était de 151/100 000 habitants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S38-S39 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le traitement des dermohypodermites bactériennes des membres inférieurs : la pénicilline G a-t-elle encore sa place ?
  • A. Aouam, W. Marrakchi, I. Kooli, H. Ben Brahim, C. Loussaief, A. Toumi, M. Chakroun
| Article suivant Article suivant
  • Les facteurs de gravité des dermohypodermites bactériennes
  • W. Marrakchi, A. Aouam, I. Kooli, H. Ben Brahim, C. Loussaief, A. Toumi, M. Chakroun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.