Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les facteurs de gravité des dermohypodermites bactériennes - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.102 
W. Marrakchi, A. Aouam, I. Kooli, H. Ben Brahim, C. Loussaief, A. Toumi, M. Chakroun
 CHU Fattouma-Bourguiba, Monastir, Tunisie 

Résumé

Introduction

Les dermohypodermites bactériennes (DHB) sont des infections bactériennes aiguës fréquentes et posent encore un problème de santé publique. L’objectif de notre étude est de préciser les différents facteurs prédictifs de sévérité des DHB.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur l’ensemble des malades hospitalisés dans le service des Maladies Infectieuses pour une DHB durant la période allant du 1er janvier 2000 au 31 décembre 2015. Les malades étaient répartis en deux groupes : groupe A incluant les malades ayant une DHB non sévère et groupe B incluant les malades ayant une DHB sévère. Le diagnostic d’une DHB nécrosante était retenu devant un score clinique de HAMMAR˃18 points et/ou un score biologique de LRINEC (Laboratory Risk Indicator for Necrotizing Fasciitis)8 points.

Résultats

Nous avons colligé 1536 cas de DHB. Les malades inclus étaient répartis en 1293 malades (84,1 %) du groupe A et 243 malades (15,9 %) du groupe B. Les malades inclus étaient âgés de 55,2±17,7 ans (15–92 ans) et répartis en 954 (62,1 %) hommes et 582 (37,9 %) femmes, avec un sex-ratio (H/F) de 1,64. Mille cent soixante-cinq malades (75,8 %) étaient traités par une antibiothérapie avant leurs hospitalisations et 459 malades (30 %) avaient reçu une corticothérapie. Deux cents quarante-trois (15,8 %) avaient présenté des signes de gravité. Il s’agissait de nécrose et lividité (n=243, 15,8 %), de crépitation sous-cutanée (n=224, 14,6 %), de tâches purpuriques (n=211, 13,7 %) et de bulles hémorragiques (n=208, 13,5 %). En comparant les malades ayant ou non des signes de sévérité, on a pu identifier les facteurs de gravité. La prise de la corticothérapie était significativement plus élevée chez les malades présentant une DHB grave (35,8 % vs 28,7 %, p=0,025). De même, la prise des AINS constitue un facteur de gravité (OR=1,68 ; IC [1,22–2,3], p=0,01). L’antibiothérapie antérieure était un facteur protecteur (OR=0,61 ; IC [0,42–0,87], p=0,006). En analyse multivariée, les facteurs de gravité d’une DHB étaient : la prise de corticoïdes (OR=1,39 ; IC [1,04–1,85], p=0,025), la prise d’AINS (OR=1,68 ; IC [1,22–2,3], p=0,01). L’âge60 ans, le sexe, le diabète, le délai de consultation et l’atteinte de la cuisse ne constituaient pas des facteurs de gravité selon notre étude.

Conclusion

Les DHB graves sont difficilement évaluables. Leur diagnostic repose sur des scores cliniques et biologiques dont la pertinence n’est pas encore validée. Toutefois, l’identification des facteurs de gravité est indispensable pour permettre une prise en charge précoce et adaptée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S39 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie et facteurs de gravité des dermohypodermites au centre hospitalier territorial de Nouvelle Calédonie
  • M. Lefrancq, E. Klement, A. Merlet, E. Descloux, C. Cazorla
| Article suivant Article suivant
  • Performance de l’amplification de l’ADN ribosomal 16s dans le diagnostic des pyomyosites
  • T. Gabas, I. Podglajen, G. Cheminet, J. Gagnard, B. Wyplosz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.