Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le modèle larvaire Galleria mellonella : un modèle alternatif pour étudier l’expression des ARNs bactériens au cours de l’infection à Staphylococcus aureus - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.112 
G. Menard 1, 2, G. Ghukasyan 3, A. Rouillon 2, B. Felden 2, P.Y. Donnio 1, 2
1 CHU de Rennes, Rennes, France 
2 Unité Inserm U1230, laboratoire de biochimie pharmaceutique, Rennes, France 
3 Plateforme H2P2-UMS Biosit (U018 Inserm-U3480 CNRS), Rennes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Staphylococcus aureus est une bactérie à la fois commensale et pathogène de l’homme. Le rôle prépondérant des ARNs régulateurs dans la physiopathologie des infections qu’il provoque a été mis en évidence récemment, souvent à partir de données obtenues in silico ou in vitro. Afin de mieux comprendre ces phénomènes nous avons choisi de développer un modèle d’infection chez la larve de Galleria mellonella.

Matériels et méthodes

Pour étudier la virulence de Saureus, des quantités croissantes de bactéries ont été injectées et la mortalité des larves a été suivie au cours du temps. La localisation de l’infection, la dissémination et la croissance bactérienne intra-larvaire ont été examinées pendant 4jours par microscopie confocale couplée à de l’immunohistochimie, ainsi que par dénombrement sur gélose. Parallèlement, deux techniques d’extractions d’ARN bactérien ont été réalisées : l’une à partir de l’hémolymphe de la larve (système circulatoire) et l’autre à partir du corps gras.

Résultats

Un effet dose-dépendant reproductible a été observé après injection, avec une différence de mortalité significative (p<0,0001 ; test de Kaplan-Meyer). L’inoculation de 106UFC entraînait une infection généralisée avec atteinte des organes tubulaires et formation de nodules ; après 4jours la quantité de bactéries isolées se situait aux alentours de 109UFC par larve. La charge bactérienne était plus importante dans le corps gras. De l’ARN de Saureus a été extrait et sa qualité testée selon les 2 modalités utilisées, permettant ensuite d’effectuer des tests quantitatifs des ARNs par RT-qPCR.

Conclusion

Le modèle larvaire Gmellonella constitue un modèle d’infection alternatif à ceux utilisant des rongeurs, peu onéreux et facile à mettre en place car sans contrainte éthique. L’extraction d’ARNs bactériens dans un mélange complexe eucaryotes-procaryotes ouvre des opportunités pour mesurer en temps réel l’expression des ARNs au cours de l’infection. Ce modèle devrait permettre de mieux comprendre la cinétique d’expression des facteurs de virulence de la bactérie et le rôle clé des ARNs régulateurs dans la physiopathologie des infections à Saureus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S42-S43 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diversité des isolements bactériologiques de Pasteurella hors contexte de morsure
  • L. Courtellemont, M. Boutrot, M. Kourta, J. Guinard, L. Bret, C. Guillaume, A. Guigon
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité comparée des traitements actuellement recommandés et analyse des facteurs de risque de récidive des épisodes de colite à Clostridium difficile
  • M. Chartier, N. Cassir, M. Million, D. Raoult, P. Brouqui, N. Saidani, C. Eldin, J. Lagier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.