Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La modulation in situ des fonctions phagocytaires des macrophages alvéolaires (MA) résidents après la résolution d’une infection primaire induit une sensibilité prolongée à une infection secondaire - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.110 
C. Jacqueline 1, M. Davieau 1, A. Broquet 1, B. Misme 1, T. Chaumette 1, M. Vourc’h 1, R. Cinotti 2, J. Villadangos 3, K. Asehnoune 1, A. Roquilly 1
1 EA 3826 thérapeutiques anti-infectieuses, Nantes, France 
2 Réanimation chirurgicale, CHU Hôtel-Dieu, Nantes, France 
3 Department of microbiology and immunology, Melbourne, Australie 

Résumé

Introduction

Un stress aigu (sepsis, choc traumatique) entraîne une immunosuppression post-inflammation et augmente le risque de développer une infection respiratoire secondaire. Le but de ce travail était de comparer les propriétés fonctionnelles des MA pendant et après la résolution de l’inflammation dans un modèle murin de pneumonie et d’extrapoler ces résultats sur des monocytes humains.

Matériels et méthodes

En utilisant un modèle murin de pneumonie, 2 groupes de souris mâles C57BL/6 ont été étudiés (non infectés et infectés à j0 par la souche d’Escherichia coli DH5a). Sept jours plus tard, chaque groupe de souris a été infecté en intratrachéal par une souche de Ecoli (DH5a, Ecoli YFP+) ou de Staphylococcus aureus (SASM, YFP+) afin d’évaluer la phagocytose dans les groupes non infectés (NI) et guéris de l’infection (GI). La capacité de phagocytose de monocytes humains issus de volontaires sains ou de patients ayant subi un choc traumatique ou un sepsis (collection IBIS et IBIS-Sepsis) a également été évaluée in vitro.

Résultats

Après la résolution de l’infection primaire, les MA montrent une capacité de phagocytose sensiblement diminuée dans le groupe GI en comparaison avec le groupe NI. Ce déficit est observé quelle que soit la souche utilisée pour l’infection secondaire (j7, Ecoli ou Saureus). Après un marquage (avant l’infection primaire) des MA résidents par un colorant spécifique, les MA « paralysés » (groupe GI) montrent un pourcentage de cellules positives marquées identiques au groupe NI. Ce résultat démontre que ces MA « paralysés » sont les MA présents au moment de l’infection initiale (MA résidents) et non des MA issus d’un recrutement de monocytes circulants. In vitro, les monocytes issus de patients septiques et traumatiques montrent une phagocytose altérée sans récupération jusqu’à 6 mois après la résolution de l’inflammation initiale.

Conclusion

Après résolution de l’infection, une altération de la capacité de phagocytose a été observée chez les MA, phénomène également retrouvé sur des monocytes de patients septiques et traumatiques. Une infection respiratoire initiale induit donc une sensibilité accrue à une infection secondaire par la modulation in situ des MA pulmonaires résidents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S42 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le nombre d’éosinophiles est-il associé au pronostic d’une bactériémie chez les plus de 75 ans ?
  • M. Catroux, M. Roger, G. Le Moal, M. Paccalin, F. Roblot
| Article suivant Article suivant
  • Diversité des isolements bactériologiques de Pasteurella hors contexte de morsure
  • L. Courtellemont, M. Boutrot, M. Kourta, J. Guinard, L. Bret, C. Guillaume, A. Guigon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.