Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion d’une épidémie de colonisations à entérobactéries porteuses de carbapénémases (EPC) en oncologie thoracique - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.120 
C. Hoffman, N. Saïdani, N. Cassir, P. Brouqui, J.C. Lagier
 IHU Méditerranée Infection, Marseille 

Résumé

Introduction

La prise en charge des patients colonisés à EPC représente un challenge en terme de santé publique et de prise en charge individuelle. Au cours d’une hospitalisation, ils relèvent de prise en charge spécifique, avec la mise en place de mesures renforcées (cohorting, équipe dédiée, dépistage des patients contacts) aux conséquences économiques (surcoût des politiques d’isolement et de dépistage) et médicales (perte de chance par mise en second plan du motif initial d’hospitalisation). Via l’exemple d’une cohorte de patients colonisés à EPC, nous illustrons la balance bénéfice/risque de ces mesures en soulignant le rationnel des politiques de cohorting, l’intérêt des mesures de décolonisation et la perte de chance associée à ces mesures.

Matériels et méthodes

Étude descriptive d’une cohorte de 6 patients de octobre 2017 à février 2018 pris en charge en service de Maladies infectieuses et tropicales (MIT) lors d’une épidémie de colonisation digestive à EPC (OXA48) en secteur de réanimation et d’oncologie thoracique. Description des caractéristiques des patients, leur prise en charge, et la perte de chance quantifiée en jours de délai de prise en charge de pathologie initiale.

Résultats

Sept cas ont été recensés au cours de l’épidémie. Le patient index était une femme de 73 ans, suivie pour adénocarcinome pulmonaire, prise en charge pour détresse respiratoire en réanimation puis transférée en service d’oncologie thoracique. Six cas secondaires ont été documentés, dont un en réanimation (décédé avant possibilité de transfert) et 5 en oncologie thoracique. Six patients ont été transférés en MIT après une durée moyenne de 28jours post-documentation. Les caractéristiques étaient : un sex-ratio de 1 :2, en moyenne un âge de 58 ans (±16,3), un score de Charlson 8 (±3,6). Ils présentaient des pathologies néoplasiques (n=5, dont 3 carcinomes pulmonaires, un laryngé, un urothélial), à l’exception d’une patiente prise en charge pour pleurésie due à une fistule gastro-pleurale. Les autres sites de colonisation étaient urinaire (n=5), cutané (n=2), oropharyngé (n=3), dispositifs médicaux (n=2). Après prise en charge des 6 patients en MIT par isolement (n=6), réalisation de greffes de microbiote digestif (n=5), dont 4 par voie naso-gastrique (taux de succès de 75 %) et une par lavement rétentionnel (colonisation persistante), aucun cas secondaire n’a été recensé au sein du service d’oncologie thoracique. Trois patients sont décédés faute de prise en charge carcinologique. Chez les patients survivants, la perte de chance était de 29,7jours en moyenne (±19), 32j (±19) en intégrant les patients décédés à la date de leur décès.

Conclusion

La prise en charge de ces patients a permis la limitation en durée de l’épidémie d’EPC avec un important taux de décès attribuables à l’évolution carcinologique des patients, dans un contexte de délai de prise en charge attribuable à la colonisation à EPC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S46 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gestion et enjeux d’une épidémie à Entérocoque résistant à la vancomycine (ERV) dans un centre universitaire
  • R. Calin, M. Denis, L. Lassel, C. Verdet, S. Gallah, E. Le-roux, D. Bonnet, G. Boulahia, P.A. Michel, G. Pialoux
| Article suivant Article suivant
  • Les facteurs de risque d’infection urinaire à BMR chez la femme enceinte : étude analytique
  • N. Kalla, O. Mansouri, A. Ouffai, H. Mahdjoub, R. Ait hamouda, K. Mokrani, S. Tebbal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.