Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Aller-vers », un exemple de projet vers un public cible ; partenariat entre le Centre fédératif prévention dépistage et les restos du cœur d’un département - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.032 
B. Fuchs, M. Gouraud, C. Robin-le conte, C. Amisse, G. Perraud, J. Coutherut, C. Biron
 CHU, Nantes, France 

Résumé

Introduction

Le Centre fédératif prévention dépistage (CFPD) d’un département mène des actions de prévention sur la vaccination, les infections sexuellement transmissibles (IST) et la tuberculose. Études et rapports montrent la fragilité sanitaire des populations précaires sur ces 3 thèmes. Les restos du cœur inscrivent leurs usagers sur des critères de précarité, population cible du CFPD. L’objectif de cette étude est de réaliser une synthèse de ce partenariat.

Matériels et méthodes

Les données utilisées sont extraites du logiciel institutionnel et des bilans des interventions, du 01/01/2011 au 31/12/2017. Les actions menées ont ciblé les bénévoles pour être « relais d’information » et les bénéficiaires des restos du cœur du département. Chaque année, des communes différentes étaient choisies. Une unité mobile était mise à disposition des usagers sur les temps de distribution. Toutes les actions ont fait l’objet d’un bilan et d’une évaluation.

Résultats

Entre 2011 et 2017, 76 interventions ont été effectuées sur 18 sites des restos du cœur. Plus de 2000 personnes ont bénéficié d’une information. Les secteurs ruraux et urbains répartis sur l’ensemble du département ont été ciblés ; 741 consultations pour 562 bénéficiaires ont été réalisées dans l’unité mobile : 51 % était des femmes (n=286), l’âge médian était de 42 ans. Au total, 621 vaccins ont été réalisés chez 415 adultes et 125 chez 50 enfants. Chez les adultes, les principaux vaccins réalisés étaient ceux contre la diphtérie, tétanos, poliomyélite et coqueluche (dTPC) (53 % ; n=329), la grippe (12 % ; n=77) et l’hépatite B (11 % ; n=72). Chez les enfants, les principaux vaccins réalisés étaient celui contre la rougeole, oreillons et rubéole (29 % ; n=36), contre la méningite C (26 % ; n=33) et le DTPC (18 % ; n=23). Parmi les 562 patients vus en consultation, 41 % (n=232) ont bénéficié de la réalisation d’au moins 1 sérologie (VHB, VIH et/ou VHC, syphilis) ; 15 sérologies étaient positives chez 15 patients : 8 sérologies VHC, 5 sérologies VHB et 2 sérologies VIH. Cette population est très demandeuse de conseils de prévention et de prise en charge. Les équipes mobiles étaient bien perçues par les bénéficiaires. L’adhésion au projet et l’implication des bénévoles a été un pilier essentiel dans le lien avec cette population cible.

Conclusion

Ce partenariat actif a permis de proposer une offre de prévention au plus près des populations précaires du département. L’ajustement continu des projets permet de s’adapter aux problématiques de santé des bénéficiaires et de les orienter vers les dispositifs de droits communs. L’acquisition de cette expérience, la perpétuelle évolution de la précarité, les difficultés d’atteindre les populations fragilisées des milieux ruraux et urbains constituent des arguments à la pérennisation de cette démarche de santé publique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S5 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les patients vivants avec le VIH (PVVIH) acceptent-ils les génériques dans la vraie vie ?
  • M. Catroux, M. Roger, M. Garcia, D. Plainchamp, C. Godet, A. Dupuis, G. Le Moal, F. Roblot
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence élevée de lymphogranulomatose vénérienne chez les patients sous PrEP
  • O. Peuchant, A. Touati, C. Laurier, N. Hénin, C. Cazanave, C. Bébéar, B. de Barbeyrac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.