Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation combinée des protocoles d’antibiothérapies et des antibiogrammes ciblés pour le bon usage des antibiotiques - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.132 
C. Michelangeli 1, D. Girard-lamoulère 2, A. Assi 3, M. Della Guardia 3, P. Roger 1
1 Hôpital l’Archet, Nice, France 
2 Cerballiance, Ollioules, France 
3 Polyclinique Les Fleurs, Ollioules, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Afin d’améliorer le bon usage des antibiotiques les protocoles d’antibiothérapies sont recommandés en établissement de santé tandis que les antibiogrammes ciblés (AC) sont recommandés dans les infections urinaires, notamment en ambulatoire. Nous rapportons ici la combinaison de ces 2 outils et son impact sur la qualité de la prescription antibiotique en établissements de santé.

Matériels et méthodes

Étude prospective multicentrique réalisés au sein de 3 cliniques médicochirurgicales bénéficiant du même laboratoire de biologie et au sein desquelles un même infectiologue travaille à plein temps. Les protocoles d’antibiothérapies étaient actualisés en 2016. Les AC étaient introduits en 2017 après avoir informations des praticiens, et ne comprenaient que les molécules citées dans les protocoles. Deux semaines par mois, entre mars et août 2017, pour toute bactérie isolée, pour tous prélèvements confondus, les antibiothérapies probabilistes et documentées étaient analysées. Une antibiothérapie probabiliste était adéquate lorsqu’elle était en accord avec les protocoles, de même une antibiothérapie documentée était adéquate lorsqu’elle était indiquée par l’AC.

Résultats

Un total de 257 prélèvements bactériologiques était analysé chez 199 patients, représentant 106 infections. Il s’agissait d’infections urinaires (32 %), de bactériémies primaires (15 %), d’infections ostéoarticulaires (11 %) et d’autres infections (42 %) ; 46 infections étaient associées aux soins (43 %). Les 3 principales bactéries étaient Ecoli, Saureus et Efaecalis dans respectivement 27 %, 24 % et 14 % des cas. Au total, 168 prescriptions d’antibiotiques ont été effectuées dont 75 antibiothérapies probabilistes et 93 antibiothérapies documentées. L’infectiologue n’était pas impliqué dans 100/168 (60 %) des prescriptions, parmi lesquelles 43/100 étaient en accord avec les protocoles ou l’AC. L’antibiothérapie probabiliste était en accord avec les protocoles dans 35/75 cas (47 %), dont 21/35 cas (60 %) sans recours à l’infectiologue. L’antibiothérapie documentée était indiquée par l’AC dans 86/93 cas (92 %), dont 22/86 cas (25 %) sans recours à l’infectiologue.

Conclusion

La combinaison des protocoles d’antibiothérapies avec les AC permet une antibiothérapie adéquate dans 43 % des prescriptions mises en œuvre sans recours à un infectiologue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S51-S52 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tableau de bord des prescriptions 2.0, un outil automatisé et partagé, indispensable pour l’amélioration du bon usage des antibiotiques
  • B. Bertrand, S. Condé, P.-Y. Grosse, N. Wereszczynski
| Article suivant Article suivant
  • Antibioclic+ : intentions de prescriptions et données microbiologiques pour les infections urinaires communautaires
  • T. Delory, P. Jeanmougin, J. Le Bel, J. Aubert, M. Caseris, P. Lesprit, S. Lariven, F.-X. Lescure, E. Bouvet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.