Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact d’un programme de bon usage des carbapénèmes dans un hôpital universitaire français - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.140 
J. Poline, M. Postaire, P. Parize, B. Pilmis, J. Zahar, P. Frange, O. Lortholary, J. Toubiana
 Hôpital Necker–Enfants-malades, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les programmes de bon usage des antibiotiques ont pour objectif de réduire l’usage excessif d’antibiotiques à large spectre. Afin de limiter l’utilisation des carbapénèmes dans notre hôpital universitaire, l’équipe mobile d’infectiologie (EMI) intervient auprès du prescripteur dans les 24–72h qui suivent la prescription. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’utilisation des carbapénèmes dans nos services de pédiatrie et de médecine adulte.

Matériels et méthodes

Chaque nouvelle prescription de carbapénèmes était identifiée par un système d’alerte informatique provenant de la pharmacie et prospectivement évaluée par l’EMI afin proposer une désescalade. Les données cliniques et microbiologiques des patients ont été collectées, et l’intervention de l’EMI dans tous les services de pédiatrie et de médecine adulte ont été analysées sur une durée de un an (2014).

Résultats

Au total, 383 prescriptions de carbapénèmes concernant 158 enfants et 140 adultes ont été étudiées. La majorité des patients avaient une pathologie sous-jacente (97 %) et 51 % avaient un portage connu d’entérobactéries productrices de bêta-lactamase à spectre étendu (EBLSE). La majorité des prescriptions concernait les services de réanimation (26 %) et était instaurée pour des infections urinaires (29 %) et pulmonaires (19 %). Les prescriptions de carbapénèmes étaient probabilistes dans 269 (70 %) cas. Les 264 infections documentées étaient majoritairement causées par Klebsiella spp. (33 %) ; 51 % étaient des dues à des EBLSE et 8 % à des bactéries résistantes aux carbapénèmes. Il existait des alternatives aux carbapénèmes identifiées sur l’antibiogramme dans 59 % des cas. L’EMI a évalué 323 prescriptions, 38 % d’entre elles étaient considérées comme non appropriées et nécessitaient soit un arrêt du traitement antibiotique (8 %), soit une désescalade (30 %). Les prescriptions inappropriées étaient principalement observées dans les services pédiatriques (46 % vs 34 %, p<0,05).

Conclusion

Un traitement par carbapénèmes était généralement instauré chez des patients pris en charge pour infection grave ou avec des facteurs de risque de résistance aux antibiotiques. Néanmoins, plus d’un tiers des prescriptions étaient considérées comme inappropriées et arrêtées par l’EMI, principalement dans les services pédiatriques. Cette étude suggère que le rôle de l’EMI est essentiel afin de mieux contrôler l’utilisation des antibiotiques en pédiatrie et par conséquent la résistance aux antibiotiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S54-S55 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact d’un programme de réévaluation systématique multidisciplinaire sur la consommation des carbapénèmes et la résistance de Pseudomonas aeruginosa dans trois services de réanimation : analyse en séries temporelles de données de surveillance 2012–2017
  • S. Abbara, M. Domenech de Cellès, R. Batista, E. Canouï, J. Mira, A. Rabbat, C. Poyart, H. Poupet, A. Casetta, S. Kernéis
| Article suivant Article suivant
  • Étude rétrospective sur le bon usage des aminosides : focus sur les traitements prolongés et les patients insuffisants rénaux
  • M. Bonsergent, L. Escaut, C. Humbert, S. Korb, V. Furlan, A. Barrail-Tran

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.