Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suivi des antibiotiques « critiques » par une Équipe opérationnelle d’infectiologie : bilan à un an - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.159 
E. Marin, A. Daguet, A. Guilloteau, M. Regad, F. Meyer, E. Boschetti, A. Charmillon, B. Demore
 CHRU Nancy, Nancy, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’émergence des bactéries multirésistantes a conduit au déploiement de plans d’alerte nationaux sur les antibiotiques (ATB) afin de promouvoir leur bon usage et de préserver leur efficacité. Ainsi, l’ANSM a identifié et publié une liste d’ATB jugés « critiques » : ceux de dernier recours et ceux particulièrement générateurs de résistance. Dans cette démarche de bon usage, l’équipe opérationnelle d’infectiologie (EOI) (binôme pharmacien/infectiologue) de notre établissement évalue quotidiennement les instaurations et poursuites de traitements des ATB « critiques », contingentés ou en rupture.

Matériels et méthodes

Du 16 janvier au 31 décembre 2017, toutes les instaurations d’ATB de dernier recours, générateurs de résistance (céphalosporines de 3e génération orales), contingentés ou en rupture, émanant des services de soins adultes, à l’exception du service des maladies infectieuses et tropicales, ont été évaluées par l’EOI. En cas de poursuite du traitement, une réévaluation systématique était effectuée au 3e et 7e jours. Les données pharmaceutiques, cliniques et microbiologiques étaient recueillies à partir des logiciels Pharma™ et DxCare™, et synthétisées dans un fichier de suivi Excel®. Au terme de chaque évaluation, les actions proposées par l’EOI pouvaient être la poursuite, la désescalade, le relais per os ou l’arrêt de la prescription.

Résultats

Sur la période de l’étude 1447 instaurations ont été évaluées, avec en moyenne 13 dossiers par jour, dont 6 instaurations, 4 à j3 et 3 à j7. Les ATB de dernier recours les plus prescrits étaient la vancomycine (n=515, 35,6 %), le linézolide (n=388, 26,8 %) et l’imipénème/cilastatine (n=153, 10,6 %). Les services de soins les plus prescripteurs d’ATB « critiques » étaient les réanimations médicale (16,9 %, n=244), chirurgicale (8,6 %, n=124) et l’hématologie (15,2 %, n=220). L’avis auprès d’un infectiologue a été sollicité pour 37,5 % des instaurations (n=543). La durée moyenne de prescription des ATB « critiques » tous confondus était de 8,1jours (médiane=5 jours [0 ; 92]). La daptomycine présentait la durée de prescription la plus longue (moyenne=12,7 jours, [0 ; 92]). Sur 951 actions tracées, 151 (15,9 %) proposaient des arrêts de traitement et 99 (10,4 %) une désescalade.

Conclusion

Ce suivi prospectif des ATB « critiques » par l’EOI complète les actions de bon usage des ATB déjà menées au sein de l’établissement. Compte tenu de la formalisation progressive du fichier de suivi, un certain nombre d’actions n’étaient pas renseignées initialement ; l’impact de l’EOI est donc sous-évalué. En 2018, les actions proposées par l’EOI et leurs acceptations seront mieux tracées afin de quantifier l’impact sur les prescriptions d’ATB « critiques ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S61-S62 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Politique institutionnelle de bon usage des antibiotiques : ne pas oublier les anciennes molécules ! Exemple des fluoroquinolones
  • N. Retur, F. Lieutier, B. Bertrand, C. Arlaud, V. Mondain, M. Milano, R. Collomp, P.M. Roger
| Article suivant Article suivant
  • Audit régional sur la prise en charge des infections urinaires en EHPAD
  • E. Fiaux, E. Piednoir, P. Thibon, L. Guet, D. Monzat, C. Bouglé, R. Verdon, F. Caron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.