Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacité et tolérance du traitement par dalbavancine des bactériémies à Staphylococcus aureus compliqués de localisations secondaires - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.184 
A. Costache, S. Randriamamantena, B. Loutfi, C. Hoskovec, G. Illes
 CH Layné, Mont-de-Marsan, France 

Résumé

Introduction

Étude observationnelle sur l’efficacité et la tolérance de la dalbavancine en 2e ligne de traitement des bactériémies à Staphylococcus aureus méthicilline sensible ou résistant, compliqués de localisations secondaires, chez des patients en échec thérapeutique d’une 1re ligne d’antibiothérapie ou lors de mauvaise tolérance de ces premiers traitements.

Matériels et méthodes

Inclusion des patients avec bactériémie à SAMS/SAMR chez qui, après un traitement initial d’au moins 7jours, on constate soit une inefficacité soit une mauvaise tolérance clinique. Administration de 2 doses de dalbavancine de 1500mg/j à 1 semaine d’intervalle. Surveillance de la guérison clinique, biologique et radiologique.

Résultats

Résultats intermédiaires avec inclusion de 5 patients (3 hommes), moyenne d’âge 74 ans (64–84), un seul homme avec IMC>25kg/m2, un homme hémodialysé et 2 patients avec insuffisance rénale modérée. Quatre bactériémies liées aux soins dont 3 à SARM, 2 patients porteurs de cathéter central (dialyse et chambre implantable). Les localisations secondaires : 3 ostéoarthrites, dont 2 avec matériel d’ostéosynthèse, 2 abcès du psoas et un abcès splénique, une spondylodiscite. Les critères de Duke pour l’endocardite infectieuse retrouvent 4 cas d’endocardite possible et 1 cas d’endocardite certaine, sans aucune anomalie à l’ETT/ETO. Moyenne de la durée du traitement antibiotique avant début de dalbavancine est de 10jours (7–15). Changement de l’antibiothérapie pour la dalbavancine suite à une faible efficacité initiale dans 3 cas et intolérance aux traitements alternatifs dans 2 cas. Quatre guérisons avec CRP négative et imagerie normalisés, mais un décès suite à un syndrome de détresse respiratoire aiguë, au 3e jour de la 1re injection de 1500mg de dalbavancine. Le décès est survenu chez une patiente cachectique bactériémique à SAMS et ostéoarthrite du genou gauche avec dépose de la prothèse totale de genou, lavage des 2 prothèses des épaules avec abcès périprothétiques, associés à une arthrite de hanche droite sans matériel. Le 2e patient avec arthrite septique sur prothèse totale de hanche à SARM, a bénéficié de 2 injections de dalbavancine à 1500mg/j à 1 semaine d’intervalle, dépose/répose en un seul temps avec prélèvement peropératoire suspect et positif au SARM, nécessitant 2 autres injections de dalbavancine de 1500mg/j à 1 semaine d’intervalle avec guérison obtenue à distance. Excellente tolérance clinico-biologique dans tous les cas.

Conclusion

Le traitement par dalbavancine (2 injections de 1500mg à une semaine d’intervalle) dans les cas de bactériémies à SARM/SAMS, compliqués de localisations secondaires de type abcès ou ostéoarticulaires, est efficace et bien toléré dans notre étude observationnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S72 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact d’un avis infectiologique spécialisé sur la prise en charge des bactériémies vraies
  • S. Rezig, S. Jaffuel, D. Tandé, G. Hery-arnaud, S. Ansart
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge diagnostique et thérapeutique des bactériémies à Staphylococcus aureus : consensus des infectiologues de 11 hôpitaux français
  • S. Dufour, X. Duval, M. Faucanié, E. Botelho-Nevers, C. Chirouze, L. Piroth, P. Tattevin, M.C. Picot, V. Le moing

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.