Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge diagnostique et thérapeutique des bactériémies à Staphylococcus aureus : consensus des infectiologues de 11 hôpitaux français - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.185 
S. Dufour 1, X. Duval 2, M. Faucanié 1, E. Botelho-Nevers 3, C. Chirouze 4, L. Piroth 5, P. Tattevin 6, M.C. Picot 1, V. Le moing 1
1 CHU, Montpellier, France 
2 GH Bichat-Claude-Bernard, Paris, France 
3 CHU, Saint-Étienne, France 
4 CHU, Besançon, France 
5 CHU, Dijon, France 
6 CHU, Rennes, France 

Résumé

Introduction

L’objectif de cette étude était d’obtenir un consensus formalisé dans les différents aspects de la prise en charge d’une bactériémie à S. aureus afin d’harmoniser les pratiques dans les centres participants à une étude de l’intérêt du TEP-scanner dans les bactériémies à S. aureus.

Matériels et méthodes

Au total, 57 infectiologues des 11 centres de l’étude (10 CHU) ont été invités à participer à un consensus selon la méthode DELPHI préconisée par la HAS. Quarante-trois propositions sur la nature et la durée de l’antibiothérapie (AB) ainsi que la recherche de foyer infectieux profonds ont été soumises.

Résultats

Après 3 tours de vote électronique et une réunion présentielle, un consensus a été obtenu sur 34 propositions dont les principales sont listées ci-dessous.

AB empirique : céfazoline ou pénicilline M+vancomycine ou daptomycine en cas d’origine nosocomiale+gentamicine en cas de critère de gravité.

AB documentée : sensibilité à la méthicilline : céfazoline ou pénicilline M ; allergie aux bêtalactamines ou résistance à la méthicilline : vancomycine ou daptomycine.

Durée d’AB iv : au moins 14jours (en cas d’infection sur cathéter rapidement résolutive : au moins 7jours).

Durées totales d’AB : bactériémie non compliquée : 14jours ; endocardite infectieuse : 4 à 6 semaines ; méningite : au moins 3 semaines ; abcès cérébral, infection de prothèse articulaire, spondylodiscite : au moins 6 semaines ; autres abcès profonds, autres ostéites : au moins 4 semaines ; arthrite septique sur articulation native : au moins 3 semaines.

Relais oral (souches sensibles) : préférer rifampicine-fluoroquinolone à rifampicine-clindamycine.

Utiliser la rifampicine en cas d’infection sur matériel.

Recherche de foyer infectieux profond : IRM cérébrale en cas d’endocardite infectieuse ou de manifestation neurologique, IRM rachidienne en cas de douleur, de préférence après j7, pas d’imagerie des voies urinaires en cas d’ECBU à S. aureus.

Nous n’avons pas obtenu de consensus concernant la nature de l’AB en cas d’atteinte du système nerveux central, la durée d’AB en cas de thrombophlébite septique, l’indication du scanner thoraco-abdomino-pelvien, l’indication d’un Doppler veineux systématique en cas d’infection sur cathéter central.

Conclusion

Cette enquête permet de faire un état des lieux des pratiques des infectiologues en France dans les bactériémies à S. aureus et de lister des questions de recherche clinique parmi lesquelles la durée du traitement antibiotique et la place de l’imagerie systématique à la recherche de foyers profonds paraissent prioritaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S73 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité et tolérance du traitement par dalbavancine des bactériémies à Staphylococcus aureus compliqués de localisations secondaires
  • A. Costache, S. Randriamamantena, B. Loutfi, C. Hoskovec, G. Illes
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie des septicémies en population gériatrique et impact de la résistance bactérienne
  • M. de Laroche, L. Fellous, Z. Seridi, E. Salomon, C. Duran, F. Bouchand, D. Saadeh, B. Davido, H. Michelon, A. Dinh

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.