Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse des bactériémies chez les patients diabétiques dans un centre hospitalier général - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.188 
S. Nguyen, C. Baillie, A. Hilmoine, O. Oddoux, M. Anastay, D. Descamps
 CH de Béthune, Béthune, France 

Résumé

Introduction

Évaluer les caractéristiques des bactériémies survenues chez les patients diabétiques dans notre établissement.

Matériels et méthodes

Analyse réalisée à partir d’une base de données anonymisée (logiciel Epidata), recueillant de manière prospective des données cliniques, microbiologiques et d’antibiothérapie empirique (ATB) pour les bactériémies significatives survenues entre le 01/05/17 et le 31/12/17 dans un centre hospitalier général.

Résultats

Pendant la période d’étude, 119/346 (34 %) épisodes bactériémiques sont survenus chez des patients diabétiques. Les patients diabétiques avaient des caractéristiques similaires aux patients non diabétiques : âge moyen de 72,3 ans vs 70,1 ans (p=0,7), et sex-ratio H/F de 67/52 vs 116/111 (p=0,36). Le taux d’infections communautaires tendait à être plus élevé en cas de diabète par rapport aux non-diabétiques (94/119 [79 %] vs 157/227 [69,2 %], p=0,052). Chez les patients diabétiques, les portes d’entrée principales étaient urinaires (32,8 %, n=39) et digestives (19,3 %, n=23), avec prédominance d’E. coli (35,5 %, n=49) et de S. aureus (14,5 %, n=20).

Le taux de résistance à la méthicilline parmi les S. aureus tendait à être plus bas en cas de diabète (5 % [1/20] vs 12,9 % [4/31] ; p=0,64).

De manière similaire, les patients diabétiques tendaient à avoir des taux de résistance aux C3G plus bas parmi les E. coli (6,1 % [3/49] vs 9,1 % [8/88] ; p=0,7) et autres entérobactéries (10 % [3/30] vs 22,9 % [8/35] ; p=0,2). Le taux de résistance à la ciprofloxacine des entérobactéries chez les diabétiques tendait à être plus élevé pour les E. coli par rapport aux non-diabétiques (12,2 % [6/49] vs 8 % [7/88], p=0,4) et plus bas pour les autres entérobactéries (13,3 % [4/30] vs 22,9 % [8/35], p=0,36).

Le taux d’instauration de l’ATB probabiliste était similaire entre patients diabétiques et non diabétiques (77,3 % [92/119] vs 80,2 % [182/227] ; p=0,5), de même que l’efficacité de l’ATB instaurée (85,9 % [79/92] vs 84,1 % [153/182] ; p=0,7).

Le taux de sepsis grave/choc septique tendait à être plus élevé en cas de diabète comparé au patients non diabétiques (52,9 % [56/119] vs 38,8 % [88/227] ; p=0,14).

La mortalité à j7 était similaire entre les 2 groupes (10,9 % [13/119] en cas de diabète vs 11 % [25/227] en l’absence de diabète ; p=1) et tendait à être plus basse à j30 chez les patients diabétiques (13,4 % [16/119] vs 19,8 % [45/227] ; p=0,14).

Conclusion

Dans notre établissement, les bactériémies survenant chez les patients diabétiques concernent des infections plus fréquemment communautaires et les taux de SARM et d’entérobactéries résistantes aux C3G ne sont pas plus élevés que les patients non diabétiques, n’amenant pas à modifier les protocoles d’ATB probabiliste. Le pronostic n’est pas plus grave en cas de diabète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S74 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’atypie sémiologique, facteur de risque de mortalité des bactériémies chez le sujet âgé
  • C. Hyernard, A. Breining, S. Duc, C. Cazanave, M. Lambert, F. Bonnet, P. Mercie, P. Duffau, F. Camou, C. Roubaud-Baudron
| Article suivant Article suivant
  • Analyse des bactériémies chez les patients cirrhotiques dans un centre hospitalier général
  • S. Nguyen, C. Baillie, A. Hilmoine, O. Oddoux, M. Anastay, D. Descamps

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.