Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact des avis systématiques sur les hémocultures positives dans la prise en charge des bactériémies - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.192 
B. Albinet, S. Ray, E. Pham, B. Guérin
 CH Jacques-Puel, Rodez, France 

Résumé

Introduction

Le mauvais usage de l’antibiothérapie dans la prise en charge des bactériémies a des conséquences importantes en termes de mortalité, de morbidité et de coût. Depuis le 01/11/2011, notre équipe mobile d’antibiothérapie (EMA) donne de façon quotidienne, un avis systématique sur toutes les hémocultures positives de l’établissement. L’objectif était d’évaluer le retentissement de cette mesure sur la qualité de la prise en charge des bactériémies.

Matériels et méthodes

Nous avons mené une étude de type « avant/après » l’instauration des avis systématiques, sur 96 patients bactériémiques et symptomatiques, hospitalisés hors service de maladies infectieuses, qui a permis d’évaluer le type d’antibiothérapie probabiliste et le délai de mise en route, puis le délai d’optimisation en termes de spectre et/ou de dose.

Résultats

Dans chaque groupe (n=48), 50 % des patients étaient pris en charge dans un service de médecine, 25 % en chirurgie, 17 % en réanimation, et 8 % en oncologie. Quarante-quatre avis ont été donnés dans le groupe après (92 %), contre 20 (42 %) dans le groupe avant. Depuis leur caractère systématique, l’antibiothérapie probabiliste était plus fréquemment une monothérapie (69 % vs 35 % ; p=0,004), avec un recul de la bithérapie (27 % vs 50 %), mais était introduite plus tardivement [1,92h (IIQ, 0,48–16,08] vs 1,2h (IIQ, −0,96–10,56) p=0,21). Le recours en 1re intention aux fluoroquinolones et aux céphalosporines a diminué (21 % vs 42 % p=0,47, et 38 % vs 50 %, respectivement, p=0,3). L’optimisation était plus fréquente (75 % vs 52 %, p=0,034), mais pas plus rapide (2,2j ; IIQ, 1,1–3,7 ; p=0,62). Une analyse en sous-groupe en fonction de la survenue du décès (n=15/96) n’a pas mis en évidence de différence significative de délai d’optimisation [2j ; (IIQ 1,4–3,9) vs 2,2j ; (IIQ 0,8–3,4), p=0,61].

Conclusion

Les avis systématiques par l’EMA ont permis une amélioration des pratiques et une diminution de la consommation d’antibiotiques, mais exposent à un désinvestissement des prescripteurs non infectiologues. Ils nécessitent une coordination indispensable entre les infectiologues, les biologistes et les pharmaciens. Un travail ultérieur pourrait évaluer l’aspect médico-économique de cette mesure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S76 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apports de la procalcitonine et de la CRP dans les bactériémies du sujet âgé : étude monocentrique sur 776 hémocultures
  • G. Gavazzi, L. Meyrignac, S. Drevet, N. Mitha, N. Zerhouni, C. Lopez, M. Fourny, P. François
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs de risque de mortalité à 3 mois des patients âgés de plus de 75 ans atteint d’infection à Clostridium difficile dans un centre hospitalier universitaire
  • C. Arlaud, C. Chenesseau, N. Degand, F. Lieutier, V. Mondain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.