Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques et pronostic d’une cohorte de patients hospitalisés pour une infection de prothèse vasculaire (IPV) 2000 et 2018 - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.040 
A. Pasquet, O. Robinneau, M. Valette, P. D’ellia, S. Vandamme, B. Lafon-Desmurs, O. Leroy, E. Senneville
 Centre hospitalier DRON, Tourcoing, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Décrire les caractéristiques et le pronostic des patients admis pour la prise en charge d’une IPV et évaluer les facteurs associés au décès de ces patients.

Matériels et méthodes

Description de la cohorte prospective de patients suivis pour une IPV dans notre centre entre le 1er janvier 2000 et le 1er février 2018. Les IPV ont été stratifiées selon la localisation extracavitaire (fémoro-fémoral, fémoro-poplité et axillo-fémoral) et intracavitaire du pontage, le délai de survenue précoce (ie <4 mois) ou tardif. Les facteurs associés au décès ont été évalués en utilisant un modèle de régression univariée et multivariée logistique.

Résultats

Au total, 200 patients ont été admis sur la période. L’âge médian des patients était de 69 ans [IQR : 61–78], il s’agissait principalement d’hommes (86 %). Cent-seize patients avaient une IPV de localisation intracavitaire (58 %), 181 une IPV prouvée (dont 100 précoces). Les entérobactéries et le SAMS étaient les agents pathogènes les plus fréquents (n=60 et 59), suivis des staphylocoques à coagulase négative (n=30), du streptocoque (n=26) et de l’entérocoque (n=25). Les prélèvements étaient plurimicrobiens chez 67 patients (34 %) et 102 patients ont pu bénéficier d’un remplacement de la prothèse infectée (53 %). La médiane de suivi des patients était de 7,5 mois [IQR : 2–19] durant laquelle 85 patients sont décédés, 41 du fait de l’IPV (21 %) et 30 ont présenté un échec (15 %). Les facteurs indépendamment associés au décès du fait de IPV en analyse multivariée était : un âge de plus 70 ans (RCa=8,2 ; p<0,01), une durée de séjour en réanimation de plus de 6jours (RCa=5,9 ; p=0,01) et la localisation intracavitaire (RCa=9,0 ; p=0,02). Une antibiothérapie associant de la rifampicine était associée à un moindre décès des patients (RCa=0,11 ; p<0,01).

Conclusion

Nos résultats suggèrent que le pronostique des patients pris en charge pour une IPV dépend du site de l’infection, de la survenue d’un choc après l’admission ; avec un meilleur pronostic chez les patients avec une IPV extracavitaire, sans sepsis. Les IPV ayant bénéficiées d’une antibiothérapie associant de la rifampicine étaient de meilleur pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S8-S9 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de l’infection à Clostridium difficile chez le sujet âgé : résultats de l’enquête nationale CLOdi
  • A. Caupenne, I. Ingrand, M. Lauda, M. Priner, P. Ingrand, G. Gavazzi, M. Paccalin
| Article suivant Article suivant
  • Enquête nationale sur les programmes de bon usage des antibiotiques dans les hôpitaux en France
  • F. Binda, G. Tebano, M. Kallen, J. Schouten, C. Pulcini

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.