Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la performance du fibroscan pour le diagnostic et le suivi de la cirrhose chez les patients infectés par le VHC - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.207 
N. Kalla 1, F. Megaache 2, S. Aouidane 3, H. Mahdjoub 1, K. Mokrani 1, S. Tebbal 1
1 Faculté de médecine, Batna, Algérie 
2 EPH, Barika, Algérie 
3 CHU, Batna, Algérie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Plusieurs méthodes non invasives d’évaluation de la fibrose ont été développées dont l’élastométrie qui a prouvé son intérêt en cas d’hépatite virale C. Le chez les patients cirrhotiques, les valeurs de l’élasticité hépatique sont dispersées de 13–15Kpa à 75Kpa et cela en rapport avec la gravité de la maladie. Notre objectif est de décrire la performance du Fibroscan pour le diagnostic de la cirrhose chez les patients atteints d’hépatite C chronique et d’évaluer les meilleures valeurs de coupure de Fibroscan pour la prédiction de la cirrhose et ses complications.

Matériels et méthodes

Au total, 262 patients atteints d’hépatite C chronique confirmé par une PCR ont bénéficie d’une évaluation de la fibrose hépatique par le Fibroscan. La population étudiée a été classée en deux groupes : les patients cirrhotiques et les patients non cirrhotiques. Le diagnostic de cirrhose a été reposé sur des critères clinicobiologiques, morphologiques et/ou histologiques. La performance diagnostique de Fibrosan a été évaluée par la mesure des aires sous la courbe ROC (AUROC). La valeur seuil optimal permettant la meilleure performance diagnostique pour la cirrhose et ses complications est définie par l’analyse de courbe ROC.

Résultats

Parmi les 262 patients inclus, 90 ayant une cirrhose, Il s’agit de 42 (46,7 %) hommes et de 48 (53,3 %) femmes avec une moyenne d’âge de 59,75 ans (42 à 72 ans). Les valeurs de l’élasticité hépatique sont significativement plus élevées chez les patients cirrhotiques varient de 8,50Kpa à 48,00Kpa avec une moyenne de 20,99±9,50 variant significativement avec la sévérité de la maladie (avec une moyenne de 18,69±4,98Kpa, 30,30±9,43Kpa, 37,40±8,75Kpa en présence des VO grade 1, des VO grade 2 et 3, d’histoire d’ascite, respectivement). Les résultats des AUROC évaluant la performance du Fibroscan dans le diagnostic de cirrhose sont à 0,909 (IC95 % : 0,867–0,952). La valeur de coupure optimale de l’élasticité pour une cirrhose est de 15,3Kpa, avec une sensibilité à 89 % et une spécificité à 89 %. Les AUROC du Fibroscan pour le diagnostic des complications de la cirrhose sont : 0,778 (0,708–0,847) ; 0,956 (0,924–0,987) ; 0,743 (0,454–1,000) pour les VO grade 1, VO grade 2 et 3, histoire d’ascite, respectivement. Et les seuils optimaux de l’élasticité pour ces complications sont respectivement, 15,8Kpa, 21,9Kpa, 35,2Kpa.

Conclusion

Notre étude prospective prouve que le Fibroscan est un bon outil non seulement pour le diagnostic de la cirrhose, mais il permet également de prédire les complications de la cirrhose d’où l’intérêt de son utilisation pour le suivi des patients modifiant par conséquence leur prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S82-S83 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Performance diagnostique et économique du score FIB-4 dans l’évaluation de la fibrose chez les patients AgHBs
  • M. Kelly, Z. Fall Malick
| Article suivant Article suivant
  • Régression des marqueurs biologiques d’inflammation et de fibrose hépatique après réponse virologique prolongée secondaire à un traitement par antiviraux oraux d’action directe anti-VHC : bilan du suivi prolongé d’une cohorte de patients F3/F4 co-infectés VIH/VHC
  • G. Laurichesse, S. Casanova, V. Corbin, H. Laurichesse, C. Henquell, C. Jacomet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.