Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de nouvelles molécules anti-staphylococciques sur la persistance intra-ostéoblastique - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.219 
V. Dyon-Tafani 1, S. Lefort 2, J. Josse 1, F. Valour 3, A. Diot 1, J.F. Sabuco 2, S. Coyne 2, T. Ferry 3, M. Mourez 2, F. Laurent 3
1 CIRI, Lyon, France 
2 Sanofi R&D, Marcy l’Étoile, France 
3 CRIOAC HCL, Lyon, France 

Résumé

Introduction

Les infections ostéoarticulaires à Staphylococcus aureus sont un problème de santé publique majeur et nécessitent le développement de nouvelles approches thérapeutiques. En effet, malgré la combinaison d’une prise en charge chirurgicale et d’un traitement antibiotique prolongé, le taux d’échec thérapeutique reste élevé. L’interaction entre Saureus et les ostéoblastes (OB, cellules responsables de la formation osseuse) est une étape décisive dans ce type d’infection. En effet, Saureus peut être internalisé par les OB et persister au niveau intracellulaire, diminuant l’efficacité des traitements antibiotiques. Face à ce problème, 2 nouvelles molécules ont été synthétisées afin de viser spécifiquement les Saureus intracellulaires. L’objectif de cette étude préliminaire est d’évaluer in vitro l’effet de ces 2 molécules dans un modèle d’interaction Saureus/OB.

Matériels et méthodes

Un modèle d’interaction a été mis en place entre Saureus HG001 et des OB humains MG-63. Après internalisation de Saureus par les OB et élimination des bactéries extracellulaires, un nouveau milieu de culture a été ajouté, contenant ou non les molécules à tester. À 24h et 48h post-infection, le nombre de Saureus intracellulaires et la viabilité cellulaire ont été évalués. Les 2 molécules ont été testées à 3 concentrations et la rifampicine a été utilisée comme référence.

Résultats

Après 24h de traitement, le nombre de Saureus intracellulaires est divisé par 3 par rapport aux OB non traités pour une concentration de 3,2mg/L pour la molécule 1 (p<0,05) et la molécule 2 (p<0,001). Les effets observés sont équivalents à ceux de la rifampicine et même supérieur pour la molécule 2 (p<0,001). Un effet anti-Saureus de la molécule 2 est également observé lorsque le traitement débute 24h post-infection (p<0,05), démontrant l’efficacité de la molécule sur des Saureus persistants au niveau intracellulaire depuis déjà 24h. Aucun effet cytotoxique n’a été observé sur les OB pour les 2 molécules.

Conclusion

Nos résultats préliminaires ont montré l’intérêt de ces 2 nouveaux inhibiteurs anti-staphylococciques dans l’élimination des Saureus intracellulaires, avec une efficacité supérieure à la rifampicine pour la molécule 2. Ces molécules, en combinaison avec des antibiotiques standards, pourraient constituer une option thérapeutique précieuse pour le traitement des infections ostéoarticulaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S88 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des infections ostéoarticulaires à Saureus : activité intraostéoblastiques des rifamycines et impact sur l’émergence intracellulaire de Small Colony Variants
  • L. Abad, A. Diot, J. Tasse, J. Josse, S. Lustig, T. Ferry, F. Laurent, F. Valour
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison d’un traitement antibiotique pendant 6 semaines chez les patients atteints de spondylodiscite avec endocardite versus spondylodiscite seule
  • B. Castagné, M. Vidal, A. Tournadre, M. Soubrier, G. Clerfond, N. Mrozek

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.