Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la tolérance et des concentrations sériques du céfépime utilisé par voie sous-cutanée (SC) dans le cadre de la prise en charge d’infections ostéoarticulaires - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.223 
A. Assaf 1, O. Robineau 1, M. Titecat 2, M. Tetart 1, D. Allorge 2, B. Hennart 2, C. Loiez 2, H. Migaud 2, E. Senneville 1
1 Centre hospitalier Tourcoing, Tourcoing, France 
2 CHRU de Lille, Lille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le céfépime est une céphalosporine active contre la plupart des bactéries aérobies à Gram positif et négatif et est utilisé dans la prise en charge des infections ostéoarticulaires (IOA).

L’administration IV est la voie standard d’administration. La voie SC peut présenter une alternative intéressante en cas de nécessité de retour à domicile et de voie d’abord veineuse problématique. Le but de cette étude est de montrer que la voie SC de céfépime permet d’obtenir des concentrations sériques efficaces dans le traitement des IOA sans effets secondaires propre à la voie d’abord.

Matériels et méthodes

Analyse descriptive d’une étude observationnelle rétrospective, bicentrique sur la période de janvier 2011 à février 2017 réalisée chez des patients présentant une IOA traitée par céfépime SC et ayant eu un dosage de céfépime SC. Les Cmax et Cmin optimales de céfépime ont été fixées à 69±9mg/L et à 6±2mg/L respectivement.

Résultats

Onze patients ont été inclus avec 21 dosages de céfépime SC, neuf Cmax et 11 Cmin. L’âge moyen des patients était de 59±16,9 ans et l’indice de masse corporel moyen était de 26,41±5,18 ; 3 patients étaient diabétiques. Le céfépime était utilisé pour la prise en charge d’infection comprenant au moins un bacille à Gram négatif (infection plurimicrobienne dans 64 % des cas). L’association à au moins un autre antibiotique était retrouvée dans 68 % des cas. Les taux médians de Cmax et Cmin étaient à 57mg/L (39,5–124) et à 13mg/L (0–49), respectivement. Deux patients étaient sous-dosés dont un patient insuffisant rénal chronique et dialysé. La Cmin était supérieur au seuil chez 8 (80 %) patients et toujours largement supérieurs aux CMI des BGN. Aucune complication locale liée à l’administration SC de céfépime n’a été décrite.

Conclusion

L’utilisation de céfépime SC semble être une alternative bien tolérée dans la prise en charge des IOA. D’autres études prospectives d’efficacité clinique sont nécessaires dans le cadre de la prise en charge des IOA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S89-S90 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité clinique de la clindamycine en association pour le traitement des infections ostéoarticulaires (IOA) à staphylocoques résistants à l’érythromycine et sensibles aux lincosamides (SRESL)
  • M. Debuse, O. Robineau, S. Putman, M. Titecat, E. Beltrand, P. Choisy, H. Dézèque, H. Migaud, N. Blondiaux, E. Senneville
| Article suivant Article suivant
  • PK/PD de la lévofloxacine : un modèle personnalisé d’adaptation thérapeutique
  • E. Canouï, S. Kernéis, M. Enser, R. Gauzit, L. Eyrolle, P. Leclerc, P. Morand, S. Benaboud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.