Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’utilisation de la céfoxitine en association en administration parentérale continue dans le traitement des infections ostéoarticulaires - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.221 
Z. Cavalli 1, A. Becker 2, C. Triffault-Filit 2, A. Bosch 2, S. Roux 2, F. Valour 2, F. Laurent 2, S. Cohen 2, C. Chidiac 2, T. Ferry 2
1 Centre hospitalier régional de Mercy, Metz, France 
2 Hospices civils de Lyon, France 

Résumé

Introduction

Céphamycine apparentée aux céphalosporines de 2e génération, l’utilisation de la céfoxitine a longtemps été limitée à l’antibioprophylaxie. Du fait de son spectre (staphylocoques sensibles, entérobactéries y compris BLSE, streptocoques, anaérobies), de sa stabilité et de son faible coût, elle pourrait être utile en curatif dans les infections ostéoarticulaires (IOA), notamment en cas d’infection polymicrobienne chez des patients pour lesquels l’antibiothérapie per os est limitée.

Matériels et méthodes

Cette étude observationnelle rétrospective monocentrique a été réalisée dans notre centre de référence des IOA complexes. Les patients présentant une IOA traitée par céfoxitine en traitement associé, en perfusion continue au domicile entre 2014 et 2017 ont été inclus. Un dosage sérique de la céfoxitine a été systématiquement réalisé à l’équilibre.

Résultats

Trente-trois patients ont été inclus (sex-ratio, 3,7 ; âge moyen, 54,5±14,9 ans), présentant notamment une infection sur matériel (n=16 ; 48,5 %), une pseudarthrose septique (n=7 ; 21,2 %), une infection sur prothèse articulaire (n=3 ; 9,1 %), une ostéomyélite mandibulaire (n=3 ; 9,1 %). Une exposition osseuse initiale était notée chez 8 (24,2 %) patients. L’infection était polymicrobienne pour 24 patients (72,7 %), incluant : staphylocoques sensibles à la méticilline (n=24, 72,7 % ; Saureus, n=15, 45,5 %), streptocoques (n=9, 27,3 %), anaérobies (n=20, 60,6 %) et entérobactéries (n=13, 39,4 % ; BLSE, n=0). La prise en charge chirurgicale a été considérée comme optimale dans 24 cas (72,7 %).

La céfoxitine a été utilisée en moyenne 8,0±5,1 semaines en association avec d’autres molécules (notamment fluoroquinolones, n=17 ; clindamycine, n=10). La posologie utilisée était de 6g (n=18 ; 18,9 %), 9g (n=2 ; 6,1 %), 8g (n=2 ; 6,1 %), 4g (n=1 ; 3,0 %) par 24h en continu dans un diffuseur portable administré sur un piccline. Le dosage plasmatique moyen à l’équilibre était de 13,2±6,1mg/L. L’effet indésirable grave rapporté a été un DRESS syndrome survenu à sept jours de traitement par céfoxitine, attribué à la fluroquinolone débutée depuis plusieurs semaines.

Dix patients (30,3 %) ont présenté un échec dont 3 attribués à une prise en charge chirurgicale insuffisante et 5 à une surinfection par des bactéries résistantes à la céfoxitine, avec un os initialement exposé chez 4 d’entre eux.

Conclusion

La céfoxitine est une alternative utile dans le traitement des IOA, notamment en cas d’infection polymicrobienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S89 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison d’un traitement antibiotique pendant 6 semaines chez les patients atteints de spondylodiscite avec endocardite versus spondylodiscite seule
  • B. Castagné, M. Vidal, A. Tournadre, M. Soubrier, G. Clerfond, N. Mrozek
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité clinique de la clindamycine en association pour le traitement des infections ostéoarticulaires (IOA) à staphylocoques résistants à l’érythromycine et sensibles aux lincosamides (SRESL)
  • M. Debuse, O. Robineau, S. Putman, M. Titecat, E. Beltrand, P. Choisy, H. Dézèque, H. Migaud, N. Blondiaux, E. Senneville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.