Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Administration locale osseuse d’antibiotique via une céramique d’alumine poreuse - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.225 
E. Denes, F. Fiorenza, F. Bertin, S. El Balkhi
 I.Ceram, CHU Dupuytren, Limoges, France 

Résumé

Introduction

La concentration des antibiotiques au site de l’infection est un paramètre crucial pour leur efficacité. La diffusion osseuse est moyenne voire mauvaise pour un certain nombre d’antibiotiques entraînant, soit leur non-utilisation (ex. : gentamicine), soit l’utilisation de fortes doses (ex. : vancomycine). Leur administration par voie locale permettrait une optimisation de la concentration ainsi qu’une diminution de leurs effets secondaires. Nous rapportons l’expérience de 3 patients ayant reçu une céramique d’alumine poreuse chargée en gentamicine pour remplacer un os pathologique.

Matériels et méthodes

Deux patients ayant une destruction sternale suite à une médiastinite réfractaire ont bénéficiés de la pose d’un sternum en céramique. Un patient avec une ostéite chronique du fémur à SARM à reçu, lors d’une chirurgie un 1 temps, un volet fémoral en céramique. Ces 3 implants étaient chargés en gentamicine (320mg pour les sternums et 160mg pour le fémur). Des dosages ont été réalisés : locaux pour 2 d’entre eux via des drains de Redon et sanguins chez les 3 patients. L’indication du chargement était d’éviter la contamination de l’implant lors de la chirurgie dans une zone infectée (prophylaxie et non thérapeutique).

Résultats

En tenant compte du paramètre d’efficacité Cmax/CMI>8 et avec une CMI hypothétique à 1mg/L la concentration était à H1 de 1500mg/L pour le sternum, soit supérieure à 175 fois celle nécessaire et encore supérieure à 50 fois après 24h (395mg/L). Pour le volet fémoral, avec un drain placé plus à distance, la concentration à h5 était supérieure à 50 fois celle nécessaire (SARM avec une CMI<0,5mg/L) et encore supérieure à 3 fois après 24h. En parallèle chez les 3 patients, pendant les 2jours postopératoires, la concentration sanguine était inférieure à 0,5mg/L sauf à 2 moments pour l’un d’entre eux (0,6mg/L) à h3 et h6. Après plus d’un an de suivi pour les chirurgies sternales et 6 mois pour l’implant fémoral, il n’y a pas eu de récidive d’infection à ce jour. Il n’y a pas cliniquement ou biologiquement d’éléments faisant suspecter une infection des implants.

Conclusion

Ce mode de délivrance permet d’optimiser l’administration en maximisant les doses locales tout en réduisant les effets secondaires et la toxicité, étant donné la quasi absence de passage sanguin, mais aussi possiblement l’impact sur le microbiote digestif (ce qu’il faudra démontrer). Actuellement utilisée en prophylaxie, cette administration pourrait à l’avenir être utilisée en thérapeutique en complément voire dans certains cas en remplacement de l’antibiothérapie par voie systémique. Les caractéristiques de la céramique permettent en plus le remplacement de l’os (résistance>3 fois celle de l’os spongieux et ostéo-intégration) et donc de réaliser comme pour le patient avec l’ostéite une chirurgie en 1 temps au lieu des 2 habituellement recommandés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S90 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PK/PD de la lévofloxacine : un modèle personnalisé d’adaptation thérapeutique
  • E. Canouï, S. Kernéis, M. Enser, R. Gauzit, L. Eyrolle, P. Leclerc, P. Morand, S. Benaboud
| Article suivant Article suivant
  • Devenir des infections aiguës de prothèses ostéoarticulaires après prise en charge conservatrice
  • M. Sebillotte, C. Arvieux, A. Gougeon Jolivet, H. Common

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.