Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections du site opératoire après chirurgie instrumentée du rachis : épidémiologie sur 7 ans de suivi - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.231 
S. Reissier, C. Couzigou, J. Lourtet, B. Vidal, L. Perniceni, A. Mohamed-Hadj, G. Riouallon, P. Jouffroy, A. Le Monnier
 Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ), Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La prévalence des infections du site opératoire sur rachis instrumenté (ISO) varie entre 1 et 14 % selon les études. Ces infections ont un impact important sur l’évolution du patient (durée d’hospitalisation, mortalité, nécessité de reprise chirurgicale avec ou sans changement de matériel).

Il existe peu de données dans la littérature sur les infections sur rachis instrumenté. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la prévalence des ISO, les facteurs de risque et l’épidémiologie bactérienne.

Matériels et méthodes

Tous les patients âgés de plus de 16 ans pris en charge dans le service d’orthopédie pour une ISO survenant dans l’année de la chirurgie entre janvier 2010 et décembre 2016 ont été inclus. Les données démographiques, cliniques (dont le score ASA et les comorbidités) et microbiologiques ont été collectées. L’infection était considérée comme « précoce » (IP) si elle survenait dans un délai de 30jours ou « tardive » si elle survenait entre 30 et 365jours après la chirurgie.

Résultats

Une chirurgie du rachis avec pose de matériel a été effectuée chez 1174 patients pendant la période d’étude. La prévalence globale des ISO était de 2,2 % (n=26) avec 92 % d’IP (n=24) et 8 % d’IT (n=2). L’âge moyen de diagnostic était de 61 ans et le score ASA était supérieur ou égal à 3 pour la moitié des patients. Le délai moyen de diagnostic était de 16jours pour les IP et de 41jours pour les IT. Les infections monomicrobiennes concernaient 14 patients : des bactéries de la flore cutanée ont été identifiées pour 9 patients (Staphylocoque doré, Staphylocoque blanc puis Propionibacterium acnes) et les entérobactéries pour 5 patients (Escherichia coli, Enterobacter cloacae, Klebsiella oxytoca). Des bactéries de la flore digestive (entérobactéries, Enterococcus sp, Bacteroides fragilis) ont été identifiées parmi 9 des 12 infections polymicrobiennes.

La comparaison du groupe de patients ayant fait une ISO liée à au moins une bactérie de la flore digestive (n=14) au groupe de patients ayant fait une ISO liée à la flore cutanée (n=12) ne montre pas de différence d’âge. En revanche, le nombre de patients ayant un score ASA supérieur à 3 est plus élevé chez les patients ayant infection liée à la flore digestive (64 % versus 33 %, p=0,11).

Conclusion

Les ISO après chirurgie instrumentée du rachis sont précoces dans la grande majorité des cas. Nous observons une proportion importante d’ISO liées à des bactéries de la flore digestive, identifiées chez plus de la moitié des patients.

Une analyse complémentaire permettra de préciser les causes des ISO liées à la flore digestive afin de mettre en place les mesures préventives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S92-S93 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs d’endocardite infectieuse au cours d’une infection ostéoarticulaire
  • M. Beaufrère, P. Rottenberg, S. Pouplin, A. Devauchelle, C. Banse, M. Kozyreff, A. Daragon, T. Lequerré, O. Vittecoq, G. Avenel
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage et décolonisation de Staphylococcus aureus en orthopédie : enquête de pratique auprès de centres français
  • A. Gagneux-Brunon, B. Boyer, T. Ferry, F. Lucht, C. Cazorla, P. Berthelot, E. Botelho-Nevers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.