Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Arthrites septiques à mycobactéries atypiques, 12 ans d’expérience dans un centre régional spécialisé - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.229 
E. Rougier, C. Ronde-Oustau, C. Koebel, J. Gaudias
 Hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France 

Résumé

Introduction

Les arthrites à mycobactéries atypiques sont rares et concernent principalement des patients immunodéprimés. Peu de séries sont décrites chez des patients immunocompétents. L’antibiothérapie prolongée n’est pas toujours bien codifiée et peut s’avérer insuffisante. Un traitement chirurgical complémentaire est alors nécessaire. Nous analysons une série concernant principalement des patients immunocompétents afin de rappeler les difficultés diagnostiques et thérapeutiques, en soulignant le rôle clé de la prise en charge chirurgicale.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une série rétrospective monocentrique réalisée dans un centre de référence des infections ostéoarticulaires. La recherche a été effectuée par le mot clé « mycobactérie » dans le logiciel du laboratoire de bactériologie traitant tous les prélèvements de ce centre hospitalier universitaire. Cette série comporte tous les prélèvements positifs à mycobactérie atypique de 2004 à 2017, concernant une infection ostéoarticulaire.

Résultats

Sept infections ostéoarticulaires à mycobactéries atypiques ont été recensées de 2004 à 2017. Les infections concernent 4 genoux (3 natifs et 1 prothèse), une hanche avec prothèse, une épaule et une ostéite sur broche du cinquième métatarse. Le ratio homme/femme est de 4/3, avec un âge médian de 49 ans. Les mycobactéries identifiées sont Mxenopi (n=2), Mfortuitum (n=2), Mabscessus (n=1),Mavium (n=1) et Mgoodii (n=1). Cinq patients sur sept n’étaient pas immunodéprimés. Parmi ces 5 patients, 3 avaient nécessité des gestes répétés (arthroscopie ou visco-supplémentation) sur l’articulation concernée. Dans cette série, les patients pris en charge avec un traitement médicamenteux seul ou une synovectomie partielle n’ont pas obtenu de guérison et ont nécessité secondairement une prise en charge chirurgicale complémentaire. Lorsque le geste chirurgical avec synovectomie totale était réalisé d’emblée, nous n’avons constaté aucun échec. Un cas avec une ponction positive à Mfortuitum a été considéré comme contamination et n’a pas été traité.

Conclusion

La difficulté du diagnostic d’arthrite à mycobactérie atypique est bien connue, surtout chez les patients immunocompétents où l’identification de la bactérie peut être considérée comme une contamination. L’intérêt de cette série est de rappeler que ce type d’infection peut être suspecté chez les patients immunocompétents, principalement s’ils ont subi des gestes invasifs antérieurs. L’expérience acquise dans ce centre médicochirurgical spécialisé souligne l’intérêt d’un geste chirurgical complet associé à l’antibiothérapie prolongée. Une synovectomie partielle expose à un risque d’échec.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S92 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Particularités des localisations cervicales au sein d’une cohorte de tuberculoses vertébrales
  • A. Pourbaix, V. Zarrouk, L. Noussair, P. Guigui, M. Rousseau, S. Goutagny, B. Fantin
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs prédictifs d’endocardite infectieuse au cours d’une infection ostéoarticulaire
  • M. Beaufrère, P. Rottenberg, S. Pouplin, A. Devauchelle, C. Banse, M. Kozyreff, A. Daragon, T. Lequerré, O. Vittecoq, G. Avenel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.