Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil des patients pris en charge pour syphilis dans un centre de traitement des IST - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.237 
P. Blanco 1, A. Rachline 1, A. Gourinat 2, C. Jamet 1, R. Foltzer 1, M. Venture 1, A. Chataigne 1, M. Patoureau 1
1 DPASS, Nouméa, France 
2 CHT, Nouméa, France 

Résumé

Introduction

La syphilis est un problème de santé publique dans notre région. L’estimation de sa prévalence en population générale en 2012 était de 0,4 % [0,0–0,9] pour la syphilis active et 3 % [1,7–4,3] pour la syphilis cicatricielle.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective des dossiers des patients ayant été diagnostiqués et/ou traités pour la syphilis entre 2015 et 2017 dans un centre référent pour les IST. L’objectif de cette étude est de connaître le profil des patients infectés afin de mieux cibler le dépistage et ainsi aider à lutter contre cette IST.

Résultats

Cent soixante-dix neufs personnes ont été prises en charge pour syphilis dans notre centre entre 2015 et 2017. La moyenne d’âge était de 28,16 ans (16–67) pour les 86 femmes (dont 30 enceintes), 88 hommes et 5 personnes transsexuelles (H–F) investigués. Ils étaient principalement d’origine ethnique mélanésienne (145/179, 81 %) ou européenne (15/179, 8,4 %). Ils étaient en couple pour 77,65 % (139/179) d’entre eux mais seulement 55,9 % (100/179) ont consulté ensemble. Les modes de découverte principaux étaient un chancre syphilitique (42/179, 23,5 %), une autre IST (38/179, 21,2 %), un signe cutané (13/179, 7,3 %), une syphilis diagnostiquée chez le/la partenaire (35/179, 19,5 %), ou fortuite (47/179, 26,2 %) : bilan de grossesse (25/179, 13,9 %), dépistage (18/179, 10 %), ou un dong de sang (3/179, 1,7 %), un décès fœtal et une demande d’IVG (1/179). Le stade au moment de la découverte était primaire (n=47, 26,25 %), secondaire (n=13, 7,26 %), tertiaire (n=2, 1,12 %), latent précoce (n=27, 15,08 %) ou latent tardif (n=90, 50,28 %). Le mode de contamination avéré ou supposé était pour 86,6 % hétérosexuel (n=155), 10,6 % homosexuel (n=19), 2,8 % indéterminé (n=5). La co-infection principale était Chlamydia trachomatis. Six patients étaient connus séropositifs pour le VIH. Les traitements ont été complets pour 85,47 % des patients (n=153), incomplets pour 8,94 % d’entre eux (n=16) et non réalisés ou réalisés ailleurs pour 5,56 % (n=10). Le traitement du(des) partenaire(s) n’a été réalisé de façon certaine seulement dans 45,81 % des cas (partenaires de 82 patients). Le suivi sérologique est bien effectué pour uniquement 36,88 % des patients (n=66), et on ne peut conclure pour 13,41 % (n=24) d’entre eux qui ont été traités depuis moins de 3 mois.

Conclusion

Le dépistage de la syphilis doit être renforcé et adapté à notre territoire car le profil des patients diffère de celui généralement retrouvé en France, touchant de nombreux couples hétérosexuels et femmes enceintes. Ces résultats soulignent l’importance de développer des campagnes d’information destinées au grand public pour sensibiliser la population à cette IST afin de promouvoir son dépistage puis son traitement. La prise en charge des partenaires doit être améliorée, ainsi que le suivi sérologique après traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S95 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gardez un œil ouvert, la syphilis oculaire est de retour !
  • J. Raclot, L. Meddeb, J. Lagier, J. Conrath, A. Menard
| Article suivant Article suivant
  • Faut-il poursuivre un dépistage systématique ou ciblé de la syphilis en cas de grossesse ?
  • T. Huleux, O. Robineau, I. Alcaraz, A. Meybeck, V. Baclet, F. Ajana, N. Dupin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.