Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections à Chlamydia trachomatis : données épidémiologiques récentes dans un laboratoire spécialisé - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.241 
A. Ebel, L. Guis, S. Merlin
 Laboratoire Eurofins Biomnis, Ivry-sur-Seine, France 

Résumé

Introduction

La surveillance des infections à Chlamydia trachomatis (CT), souvent asymptomatiques, en progression chez les très jeunes femmes et première cause de stérilité en France est très importante. L’objectif de ce travail a été d’étudier l’évolution de certaines données épidémiologiques sur des prélèvements reçus au laboratoire au cours du même mois de 3 années consécutives.

Matériels et méthodes

Nous avons comparé l’évolution du nombre de demande de CT, le pourcentage de positifs, la répartition sex-ratio, les natures de prélèvements reçues, les tranches d’âge et les origines géographiques des prélèvements adressés au laboratoire pour recherche de CT et dépistés sur l’automate Panther (Hologic) au cours des mois de mai 2015, 2016 et 2017.

Résultats

Le nombre de demandes sur un mois est stable au cours du même mois des 3 années (n=11 376, 12 414 et 12 458 demandes, respectivement) :

– le sex-ratio homme/femme des demandes reçues est stable et de 0,26 ;

– le pourcentage de positivité est stable sur les 3 ans avec un nombre de prélèvements positifs de 784 en 2015, 828 en 2016 et 794 en 2017 soit une prévalence globale respective de 6,9, 6,7 et 6,4 %. Le taux de positivité est en moyenne de 5,9 % chez les femmes et 9 % chez les hommes sur les 3 ans ;

– plus de la moitié des infections de notre population sont observées dans la tranche d’âge 20–29 ans et ce, pour les 2 sexes ;

– le nombre de prélèvements positifs provenant de la région Paris-Île-De-France a représenté respectivement 18 % (142/2067), 15,9 (131/2116) et 13,2 % (105/1790) des prélèvements positifs sur les 3 périodes étudiées ;

– la moitié des prélèvements reçus sont cervicaux ou vaginaux, un tiers est urinaire et seulement 5 % sont urétraux. Nous observons une augmentation du nombre de prélèvements extra-génitaux (pharynx et anaux), allant de 35 à 106 prélèvements pharyngés et de 33 à 97 prélèvements anaux pendant les mois de mai 2015, 2016 et 2017.

Conclusion

Nos résultats sont concordants avec les données déjà publiées par les réseaux de surveillance. Nous observons une relative stabilité du taux d’infection entre 2015 et 2017, avec un taux de positivité intermédiaire entre la prévalence rapportée dans la population générale et celle rapportée dans les populations exposées, ce qui illustre la diversité de notre recrutement. Au total, 75 % des demandes concernent les femmes et la majorité des infections sont observées dans les tranches d’âge jeunes tant chez les femmes que chez les hommes. Le nombre de cas diagnostiqués en région Paris-IDF semble diminuer. Ces données de laboratoire de seconde intention, recueillies sur le même mois de 3 années consécutives, confirment une prévalence importante de l’infection chez les sujets jeunes, qui justifie les recommandations de dépistage chez les sujets symptomatique ou non.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S96 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage des infections à Neisseria gonorrhea et Chlamydia trachomatis chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes : faut-il prélever systématiquement les 3 sites ?
  • C. Allam, C. Charre, H. Salord, C. Fernandez, P. Caillon, F. Oria, T. Ferry, P. Pradat, C. Chidiac, L. Cotte
| Article suivant Article suivant
  • Place des infections à Mycoplasma genitalium parmi les infections sexuellement transmises diagnostiquées chez les personnes sous PrEP
  • J. Lourenco, C. Charlier, C. Rouzaud, P. Parize, C. Louisin, O. Lortholary, C. Duvivier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.