Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépistage des infections à Neisseria gonorrhea et Chlamydia trachomatis chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes : faut-il prélever systématiquement les 3 sites ? - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.240 
C. Allam, C. Charre, H. Salord, C. Fernandez, P. Caillon, F. Oria, T. Ferry, P. Pradat, C. Chidiac, L. Cotte
 HCL, Lyon, France 

Résumé

Introduction

Les recommandations françaises et internationales conseillent la réalisation d’un dépistage annuel systématique des infections rectales, uréthrales et pharyngées à Neisseria gonorrhea (NG) et à Chlamydia trachomatis (CT) chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH). L’apport respectif des prélèvements sur ces différents sites reste à préciser.

Matériels et méthodes

Les prélèvements anaux (A), urinaires (U) et pharyngés (P) pour recherche de NG/CT, réalisés le même jour chez des patients HSH consultant en maladies infectieuses ou au CEGIDD ont été analysés. La recherche de NG et CT a été réalisée grâce au test Abbott® RealTime CT/NG assay. La prévalence des infections à NG et CT a été déterminée par site. Un patient a été considéré comme infecté en cas de positivité sur au moins un des 3 sites. La proportion de diagnostics manqués par la réalisation de prélèvement sur un seul site ou sur une combinaison de 2 sites a été calculée chez les patients infectés. Une analyse de sensibilité a été réalisée chez les patients infectés par le VIH (VIH+) et chez les patients recevant une prophylaxie pré-exposition du VIH (PrEP).

Résultats

Du 1er janvier 2016 au 30 novembre 2017, 4090 triplets de prélèvements A+U+P ont été pratiqués chez des patients HSH, dont 734 chez des patients VIH+ et 1346 chez des patients sous PrEP. La prévalence des infections à NG aux sites A, P et U sur l’ensemble des prélèvements était respectivement de 9,4 %, 8,4 % et 2,1 %. La prévalence des infections à CT aux sites A, P et U était respectivement de 10,0 %, 2,0 %, 2,4 %. Les taux de prévalence étaient similaires chez les patients VIH+ et sous PrEP. En cas d’utilisation exclusive de prélèvements A, P, U, A+P, A+U ou P+U, la proportion de diagnostics manqués d’infections à NG était respectivement de 37 %, 43 %, 86 %, 4 %, 332 % et 335 %. En cas d’utilisation exclusive de prélèvements A, P, U, A+P, A+U ou P+U, la proportion de diagnostics manqués d’infections à CT était respectivement de 18 %, 84 %, 81 %, 10 %, 8 % et 66 %. En prenant en compte l’ensemble des diagnostics d’infections à NG et/ou CT, la proportion de diagnostics manqués en cas d’utilisation exclusive de prélèvements A, P, U, A+P, A+U ou P+U était respectivement de 28 %, 58 %, 82 %, 6 %, 21 % et 45 %.

Conclusion

Les infections à NG et CT apparaissent fréquentes chez les HSH avec des taux comparables entre les patients VIH+ et sous PrEP. En prenant comme référence l’existence d’un résultat positif sur l’un des 3 sites, la combinaison A+P est la plus sensible pour la détection d’infections à NG ou NG/CT, et la combinaison A+U la plus sensible pour la détection à CT. L’apport diagnostique des prélèvements urinaires apparaît faible sur ces prélèvements réalisés à titre systématique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S96 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil épidémiologique et bactériologique des gonococcies isolées en milieu hospitalier
  • J. Delages, G. Keirle, E. Cua, N. Degand, V. Blanc, P. del Giudice, L. Roudière, P.M. Roger
| Article suivant Article suivant
  • Infections à Chlamydia trachomatis : données épidémiologiques récentes dans un laboratoire spécialisé
  • A. Ebel, L. Guis, S. Merlin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.