Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des infections à Mycoplasma genitalium parmi les infections sexuellement transmises diagnostiquées chez les personnes sous PrEP - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.242 
J. Lourenco, C. Charlier, C. Rouzaud, P. Parize, C. Louisin, O. Lortholary, C. Duvivier
 Hôpital Necker, Paris, France 

Résumé

Introduction

Le dépistage systématique des infections bactériennes sexuellement transmises au moment de la mise en route et du suivi d’une prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH ne porte généralement que sur Neisseria gonorrhoeae et Chlamydia trachomatis, tandis que celui de Mycoplasma genitalium n’est pas pratiqué en première intention dans cette population. Le but de ce travail est de déterminer la prévalence de ces infections chez nos patients sous PrEP.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude épidémiologique rétrospective monocentrique incluant tous les patients sous PrEP actuellement suivis ou ayant été suivis dans notre service entre le 27 octobre 2016 et le 10 février 2018. Les participants ont eu un dépistage par PCR spécifique sur prélèvement urinaire plus ou moins associé à une PCR spécifique sur écouvillon anal et pharyngé à j0 puis tous les 3 mois.

Résultats

Cinquante-neuf patients ont été inclus, dont 36 ont bénéficié d’un dépistage systématique de Mgenitalium à chaque visite. L’ensemble des participants était des hommes, 98 % des HSH (homme ayant des relations sexuelles avec des hommes) et 1 hétérosexuel. L’âge médian était de 34 ans [28–40] et la durée médiane de suivi était de 3 mois [0–6]. Sur toute la durée du suivi, 44 % (26/59) des participants ont eu au moins 1 infection sexuellement transmise et 15 % (9/59) ont eu plusieurs épisodes. L’incidence de celles-ci à j0 était de 22 %, elle passait à 31 % dans le sous-groupe des personnes ayant été dépistées pour le Mgenitalium.

Au total, ont été diagnostiqués :

– 16 infections à Ngonorrhoeae (16/59, 27 %) : 1 urétrale, 7 anales, 5 pharyngées et 3 anales et pharyngées simultanément ;

– 15 infections à Ctrachomatis (15/59, 25 %) : 3 urétrales et 12 anales ;

– 6 infections à Mgenitalium (6/36, 17 %) : 1 urétrale, 4 anales et 1 urétrale et anale simultanément.

Un seul cas de syphilis a été diagnostiqué durant la période de suivi ainsi qu’un cas d’hépatite A aiguë et 1 cas d’hépatite C aiguë (chacun 1/59, 2 %).

Conclusion

Les infections à Mgenitalium sont les troisièmes par ordre de fréquence, derrière les infections à Ngonorrhoeae et Ctrachomatis mais très loin devant les infections tréponémiques, soulignant l’intérêt de leur dépistage, malgré l’absence de recommandations spécifiques vis-à-vis de ce pathogène émergent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S97 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Infections à Chlamydia trachomatis : données épidémiologiques récentes dans un laboratoire spécialisé
  • A. Ebel, L. Guis, S. Merlin
| Article suivant Article suivant
  • Prévention des infections sexuellement transmissibles et du virus de l’immunodéficience humaine chez les militaires : état des lieux et déterminants de l’absence de dépistage
  • C. Ficko, S. Duron, A. Mayet, A. Mérens, N. Bajos, C. Moreau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.