Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse des raisons amenant à consulter dans un CeGIDD plutôt que chez un médecin pour un dépistage des IST - 29/05/18

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.04.247 
N. Marty, M. Patoureau, M. Barreau, C. Bernier, M. Lefebvre, J. Coutherut, C. Biron
 CHU, Nantes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les modalités de dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) sont variées : médecin traitant, planning familial/CPEF, laboratoire, CeGIDD… Cette étude évalue les connaissances des patients à ce sujet et les raisons de choisir un centre gratuit d’information, dépistage et diagnostic des infections par le virus de l’immunodéficience humaine et les hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD) pour leur dépistage.

Matériels et méthodes

Sondage des consultants d’un CeGIDD du 20 mars au 21 avril 2017 par auto-questionnaire. Appariement des réponses aux données issues du logiciel de consultation.

Résultats

Quatre cent dix questionnaires ont été recueillis. Quatre-vingt-sept pour cent (357) des consultants avaient un médecin traitant, exerçant, dans 23 % des cas (82), dans un département différent de leur lieu de résidence. Soixante-deux pour cent des consultants (254) avaient un critère de précarité pour le soin (absence de médecin traitant, de prise en charge des frais de santé ou de ressource). Soixante-dix-huit pour cent (320) avaient au moins un facteur de risque classique d’IST. Le médecin traitant était bien identifié comme ressource pour un dépistage (pour 84 % des patients [n=344]), devant le gynécologue (n=221, 54 %), le planning familial (n=225, 55 %) et le laboratoire (n=250, 61 %). Quatorze pour cent (n=50) des patients ayant un médecin traitant ignoraient néanmoins qu’il pouvait le leur prescrire. Vingt pour cent des patients (n=71) avaient déjà consulté leur médecin traitant pour une situation à risque d’IST (34 % parmi les HSH et 27 % parmi les moins de 25 ans) et 70 % (n=249) disaient pouvoir lui en parler. Les freins évoqués par les patients étaient la gêne d’en parler (n=242, 59 %), le fait que le médecin n’avait jamais abordé le sujet (n=164, 40 %), la peur du jugement (n=127, 31 %). Les motivations à consulter au CeGIDD étaient la gratuité (n=319, 78 %), même parmi ceux sans critère de précarité (n=108, 69 %), la facilité (n=221, 54 %), l’anonymat (n=193, 47 %) et l’accès à des spécialistes (n=172, 42 %). Au total, 22 % (90) des patients n’avaient pas de frein financier ni psychologique à consulter leur médecin traitant.

Conclusion

Le CeGIDD reçoit majoritairement une population ciblée. Cependant, compte tenu de l’extension des missions du CeGIDD à budget constant, il est intéressant de constater qu’une part non négligeable des patients peut être ré-orientée vers son MT à l’issue d’une consultation au CeGIDD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4S

P. S98-S99 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une unité spécifique pour faciliter la prise en charge des IST dans une approche globale de santé sexuelle : un objectif de santé publique
  • B. Bonnet, C. Bernaud, S. Lanier, R. Gorre, M. Besnier, C. Henry, M. Malet, J. Coutherut, C. Biron, F. Raffi
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du kit ResistancePlus™ MG assay de SpeedDx pour la détection simultanée de Mycoplasma genitalium et de la résistance à l’azithromycine
  • S. Gibaud, E. Thomas, L. Crémet, J. Coutherut, C. Bernier, M. Lefebvre, S. Pereyre, J. Caillon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.