Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le refus scolaire anxieux au risque de l’adolescence : une étude qualitative du vécu adolescent et parental - 12/06/18

School refusal at the risk of adolescence: A qualitative study of adolescent and parental experience

Doi : 10.1016/j.neurenf.2018.02.002 
M. Blandin a, , A. Harf b, c, M.R. Moro b, c
a Service du Dr-Le-Run, pôle Paris centre enfants, hôpitaux de Saint-Maurice, 63, rue de la Roquette, 75011 Paris, France 
b Maison de Solenn, maison des adolescents de l’hôpital Cochin (AP–HP), 97, boulevard de Port-Royal, 75014 Paris, France 
c Unité Inserm 1178, université Sorbonne Paris Cité, 190, avenue de France, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Explorer les différents aspects de l’expérience décrite par les adolescents suivis pour refus scolaire anxieux et par leurs parents. Le vécu des adolescents, suivis pour refus scolaire anxieux, et le vécu parental restent en effet à ce jour peu explorés. L’analyse de ce vécu pourrait permettre d’accéder à leurs représentations et de le prendre en compte lors du travail thérapeutique.

Méthode

Il s’agit d’une étude basée sur une démarche qualitative, phénoménologique et inductive. Le recueil des données s’est appuyé sur un entretien semi-structuré mené chez dix adolescents, âgés de 14 à 18 ans, suivis en pédopsychiatrie pour un refus scolaire anxieux et chez cinq mères. L’analyse des données est réalisée selon la méthode de l’interpretative phenomenological analysis.

Résultats

L’analyse thématique phénoménologique des entretiens a permis de mettre en évidence plusieurs axes d’expérience chez les adolescents : une période adolescente vécue comme menaçante, voire annulée, une succession d’états émotionnels précédant la déscolarisation et un trouble apparaissant incompréhensible. Chez les parents interrogés, se dessinent une véritable difficulté à nommer le trouble de leur enfant, des conséquences de la déscolarisation apparaissant comme un véritable cataclysme familiale et des institutions perçues comme impuissantes.

Conclusion

Notre travail a souligné l’intrication de la symptomatologie avec les processus de développement au moment de l’adolescence. Le travail en lien avec les équipes éducatives apparaît primordial pour améliorer le repérage des situations et favoriser une prise en charge précoce. Il nous apparaît nécessaire d’engager un travail sur la séparation et la restauration de la pensée, au travers d’un espace psychothérapeutique et de médiations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

School refusal, an important cause of school absenteeism, is a public health problem. The experience of adolescents with school refusal and the experience of their parents remain to this day little explored. The analysis of this experience could provide access to the representations of adolescents and their parents, which could then be taken into account during therapeutic work. The objective of this study was to explore the experiences of adolescents with school refusal, as well as parental experiences, on the representation of the disorder, assumptions about the origins and on the representation of the phenomenology of the school refusal.

Methods

The study is based on a qualitative phenomenological and an inductive approach. Data collection relied on one semi-structured interviews conducted with ten adolescents aged 14 to 18 and followed in service of pedopsychiatry for a school refusal. Five mothers were also interviewed. No fathers were available to participate in the study. The data analysis has been made with a recognized method, the interpretative phenomenological analysis.

Results

The thematic phenomenological analysis has highlighted several experience levels regarding these adolescents: a period of adolescence experienced as threatening or even cancelled, an inevitable affective pattern of the schooling, a disorder experienced as incomprehensible and difficult to name. These adolescents question themselves about the etiological hypotheses but the responsibility appears always touched on the outside. Other experience levels appear in parental interviews. There is a difficulty to name and to understand the disorder of their child. In particular, there is uncertainty as to the representation of the disorder as a disease. The consequences of schooling are experienced as a true family cataclysm by these parents. Finally, institutions are perceived as powerless. In particular, care appears to be a tough obstacle course. The participants describe a feeling of dropping by the school, reinforcing their sense of loneliness.

Conclusion

Our study has emphasized the integration of symptomatology with developmental processes in adolescence. The work in connection with the educational teams is essential to improve the identification of situations and to promote early care. It seems necessary to us to undertake a work on the separation and restoration of thought, through a psychotherapeutic space and mediation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Refus scolaire anxieux, Adolescence, Parentalité, Déscolarisation, Méthode qualitative

Keywords : School refusal, Adolescence, Parenthood, Schooling, Qualitative research


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 4

P. 194-202 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quel futur pour la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ?
  • D. Cohen, T. Baubet, P. Duverger, S. Nezelof, J.-P. Raynaud, A.-C. Rolland, D. Rezzoug
| Article suivant Article suivant
  • Effet de la valence émotionnelle induite sur le raisonnement déductif chez les enfants de 9–10 ans
  • E. Tricard, C. Maintenant, V. Pennequin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.