Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les outils du sevrage tabagique en 2018 - 13/06/18

Interventions for smoking cessation in 2018

Doi : 10.1016/j.pneumo.2018.03.004 
J. Abdul-Kader a, , G. Airagnes a, b, c, d, S. D’almeida a, F. Limosin a, b, f, A.-L. Le Faou a, e
a Department of psychiatry and addictology, hôpitaux universitaires Paris Ouest, AP–HP, 75015 Paris, France 
b Faculté de médecine, Sorbonne Paris Cité, université Paris Descartes, 75006 Paris, France 
c Population-based epidemiological cohorts, UMS 011, Inserm, 94800 Villejuif, France 
d Aging and chronic diseases, VIMA, UMR 1168, Inserm, 94800 Villejuif, France 
e ECEVE, UMRS 1123, Inserm, 75010 Paris, France 
f U894, Inserm, centre psychiatrie et neurosciences, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant. Centre ambulatoire d’addictologie, pôle psychiatrie/addictions, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France.Centre ambulatoire d’addictologie, pôle psychiatrie/addictions, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

De nombreux outils ont fait preuve de leur efficacité dans le sevrage tabagique. Sur le plan pharmacologique, les traitements nicotiniques de substitutions (TNS) et le bupropion augmentent de plus 80 % l’arrêt du tabac à six mois en comparaison au placebo, tandis que la varenicline fait plus que doubler les chances d’arrêt. Cela veut dire que pour dix personnes qui arrêtent de fumer sous placebo, il est attendu que 18 arrêtent sous TNS ou bupropion, et que 28 arrêtent sous varenicline. L’efficacité de la varenicline est augmentée de 50 % par rapport à l’utilisation d’un TNS type timbre transdermique, et de 70 % par rapport aux gommes de nicotine. Toutefois, la combinaison de deux TNS a une efficacité comparable à la varenicline, et doit donc être préférée à l’utilisation d’un seul type de TNS. La tolérance cardiovasculaire et neuropsychiatrique de ces trois traitements ne diffère pas du placebo. Cependant, le bupropion expose à risque de convulsion (1/1000 à 1/1500). Sur le plan comportemental, les stratégies motivationnelles et les thérapies cognitivo-comportementales ont fait preuve de leur efficacité mais peu de fumeurs y ont accès. Le développement d’applications mobiles apparaît également être un outil efficace et pourrait permettre de toucher un public plus large.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Smoking cessation treatments have been proved effective to stop smoking. For pharmacological treatments, nicotine replacement therapies (NRT) as well as bupropion allow to increase 6 month-abstinence rates by more than 80% in comparison with placebo while varenicline prescription doubles success rates in the same conditions. These results mean that for 10 smokers who quit with placebo, 18 are expected to quit with NRT or bupropion and 28 are expected to quit with varenicline. Varenicline is 50% more effective than nicotine patch and 70% more effective than nicotine gum. Nevertheless, a combination including NRT patch and oral nicotine forms is as effective as varenicline, thus leading to encourage the prescription of a combination NRT when NRT are chosen. For these three pharmacological treatments, cardiovascular as well as neuropsychiatric tolerance were not found statistically different from placebo in randomized controlled trials. Yet, bupropion prescription leads to an increasing risk of seizure (1/1000 to 1/1500). For behavioral treatment, motivational interviewing as well as cognitive behavior therapies are been proven to be effective to stop smoking but few smokers have access to this treatment. Smoking cessation mobile application and smartphone application seem to be promising in terms of effectiveness and might be useful to reach more smokers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sevrage tabagique, Traitement nicotinique de substitution, Bupropion, Varenicline, Thérapies cognitivo-comportementales

Keywords : Smoking cessation, Nicotine replacement therapy, Bupropion, Varenicline, Cognitive behavioral therapies


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 74 - N° 3

P. 160-169 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge du tabagisme en périoperatoire
  • A.-M. Ruppert, F. Amrioui, V. Fallet, J. Cadranel
| Article suivant Article suivant
  • L’aide à l’arrêt du tabac des fumeurs atteints de BPCO, d’asthme, de cancer bronchique, et opérés
  • J. Perriot, M. Underner, G. Peiffer, B. Dautzenberg

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.