Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude PASTIS : pression artérielle sans intervention de soignant. Évaluation d’une mesure de la pression artérielle automatisée en cabinet - 13/06/18

PASTIS study: Evaluation of an automated office blood pressure measurement

Doi : 10.1016/j.ancard.2018.05.003 
O. Ayach, G. Sarlon Bartoli, F. Silhol, C. Demari, B. Vaïsse
 Service de cardiologie : rythmologie et hypertension, CHU Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But de l’étude

Évaluer une mesure automatisée de la pression artérielle en cabinet selon le protocole de l’étude SPRINT en le comparant à la pression ambulatoire, l’automesure et la pression de consultation.

Patients et méthodes

Au total, 123 hypertendus ont été inclus. Soixante-huit ont bénéficié des 4 mesures : consultation (Omron 705 CP 3 mesures), pression ambulatoire (Spacelab 96 mesures/24h), automesure (18 mesures sur 3jours), mesure automatisée en cabinet protocole SPRINT : patient allongé, isolé avec mesure automatique (Dinamap) toutes les minutes pendant 8min (moyenne des trois dernière mesures). Vingt-deux sur 123 sujets (26 %) n’ont pas fourni un recueil d’automesure complet.

Résultats

La moyenne des mesures automatisée selon SPRINT est de 132±12/69±9mmHg, des MAPA de jour 134±13/79±9, des automesure 135±13/70±13 et des mesures de consultation 138±13/72±11mmHg La méthode de Bland et Altman montre que la mesure automatisée, la PA de jour et l’automesure sont 3 méthodes substituables. L’intervalle de confiance est plus faible entre PA ambulatoire de jour et mesure automatisée qu’avec l’automesure.

Conclusion

La mesure de pression artérielle automatisée en cabinet, comme l’automesure peut être considérée comme une méthode complémentaire de la mesure ambulatoire, à utiliser quand elle n’est pas accessible, lorsqu’une évaluation répétée est nécessaire (évaluation thérapeutique), ou quand l’automesure n’est pas réalisée. Ces résultats nous incitent à l’utiliser plus souvent comme le recommande la société canadienne d’HTA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The evaluation of automated office blood pressure (AOBP) measurement compared to 24-hour ambulatory BP monitoring (ABPM), Home BP measurement and manual BP.

Patients and methodology

A total of 123 hypertensive patients were included. Overall, 68 completed the 4 measurement: Manual BP in the office (Omron 705 CP 3 measurements), ABPM (Spacelab of 96 measurement/per 24hours), Home BP (18 measurement during 3 days), AOBP using the SPRINT methodology: lying patient, isolated with an automatic measurement (Dinamap) every minutes during 8minutes (average of the last 3 measurement). Twenty-two out of 123 patients (26%) did not complete the Home BP measurement.

Results

The average of AOBP measurement using SPRINT is 132±12/69±9mmHg, of ABPM 134±13/79±9, of Home BP: 135±13/70±13 and of manual BP: 138±13/72±11mmHg The Bland & Altman method highlight that the AOBP, the ABPM and home BP measurement are 3 substitutable methods. The confidence interval is smaller between the ABPM and the AOBP than with the home BP.

Conclusion

The automated office blood pressure, as the Home BP measurement, can be considered a reliable substitute for the ABPM, when the later is not accessible, and when a repeated therapeutic evaluation is needed, or when the home BP measurement is not done. These results encourage us to use it more frequently as the Canadian Hypertension Education Program recommend it.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mesure automatisée de la PA au cabinet, Hypertension artérielle, Diagnostic, Évaluation thérapeutique

Keywords : Automated office blood pressure, Hypertension, Diagnosis, Therapeutic evaluation


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 3

P. 180-185 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Nonlinear analyses of heart rate variability in hypertension
  • B.K. Koichubekov, M.A. Sorokina, Y.M. Laryushina, L.G. Turgunova, I.V. Korshukov
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation de l’échelle d’observance EvalObs® dans une population de sujets traités pour une hypertension, une dyslipidémie ou un diabète : enquête FLAHS observance 2017
  • X. Girerd, O. Hanon, B. Vaïsse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.