Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Poussée tensionnelle et toxidrome anticholinergique secondaire à une consommation accidentelle de datura stramonium chez l’enfant, à propos de 2 cas - 13/06/18

Hypertensive crisis and anticholinergic toxidrome secondary to accidental consumption of datura stramonium in two children

Doi : 10.1016/j.ancard.2018.04.017 
D.D. Batouche , N.-F. Benatta, K. Tabeliouna, S. Boudjahfa, Y. Touhami, S. Hakkoum
 Faculté de médecine, université Ahmed-Benbellah, 31000 Oran, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Identifier une forme clinique hypertensive du toxidrome atropinique ou anticholinergique secondaire à une consommation accidentelle des graines de Datura.

Patients et méthodes

Nous rapportons deux cas d’intoxication au Datura chez deux enfants ayant présenté un syndrome anticholinergique marqué dont le diagnostic a été posé par l’anamnèse et la clinique.

Résultat

Patient 1 : garçon âgé de 5 ans, rentre chez lui agité et présente des troubles de l’équilibre. Admis en réanimation pédiatrique : son score de Glasgow était à 11/15. L’enfant tenait des propos incohérents. L’examen neurologique mettait en évidence une mydriase bilatérale peu réactive. Au plan hémodynamique, la pression artérielle était à 145/91mmHg, la fréquence cardiaque était à 145 bpm. Le reste de l’examen notait une température à 37,5°, un globe vésical. Le bilan biologique standard était normal. L’ECG retrouvait une tachycardie sinusale. L’analyse des urines a permis de retrouver une réaction des alcaloïdes positive avec présence d’atropine. L’évolution était favorable au bout de 48heures. Patient 2 : garçon âgé de 45 mois, admis dans un état d’agitation extrême d’origine toxique. L’examen clinique montrait une symptomatologie anticholinergique centrale et périphérique très marquées par une hallucination, une PA à 180/120mmgHg, une FC à 190 bpm. Le reste de l’examen retrouvait un érythème au niveau du thorax, membres supérieurs, une mydriase bilatérale. Le bilan toxicologique confirmait la présence d’alcaloïdes. L’évolution était favorable.

Conclusion

La poussée tensionnelle et les autres signes cliniques anticholinergiques de l’intoxication au Datura stramonium réalisent une évolution favorable chez l’enfant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To identify a hypertensive clinical form of atropine or anticholinergic toxidrome secondary to accidental consumption of Datura seeds.

Patients and methods

We report two cases of Datura intoxication in two children who presented marked anticholinergic syndrome whose diagnosis was made by the anamnesis and the clinic.

Result

Patient 1: A 5-year-old boy, returns home agitated with balance disorders. He was admitted to pediatric resuscitation unit. His Glasgow score was 11/15. The child made inconsistent remarks. The neurological examination revealed mydriasis. Hemodynamically, the blood pressure was 145/91mmHg, the heart rate was 145 bpm. The rest of the examination noted a temperature of 37.5°, a bladder globe. Standard biological tests were normal. ECG found sinus tachycardia. Urine analysis revealed a positive alkaloid reaction with the presence of atropine. The evolution was favorable after 48hours. Patient 2: 45-month-old boy admitted to a state of severe agitation of toxic origin. The clinical examination showed a central and peripheral anticholinergic symptomatology with severe hallucinations, severe hypertension, and a heart rate at 190 bpm. The rest of the examination found erythema in the thorax and upper limbs, bilateral mydriasis. The toxicological report confirmed the presence of alkaloids. The evolution was favorable.

Conclusion

Hypertension crisis and other anticholinergic clinical signs of Datura stramonium intoxication achieve favorable outcomes in children.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Intoxication, Datura stramonium, Alcaloïde, Atropine, Poussée tensionnelle, Évolution

Keywords : Poisoning, Datura stramonium, Alkaloids, Atropine, Hypertension crisis, Outcome


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 3

P. 215-218 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Severe renal failure and thrombotic microangiopathy induced by malignant hypertension successfully treated with spironolactone
  • H.M. Villafuerte Ledesma, J.M. Peña Porta, P. Iñigo Gil, P. Martin Azara, J.E Ruiz Lalglesia, A. Tomás LaTorre, A. Martínez Burillo, P. Vernet Perna, R. Álvarez Lipe
| Article suivant Article suivant
  • Des reins pleins de cailloux, et une surrénale pas tout à fait normale
  • S. Regnier Le Coz, D. Drui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.