Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anesthésie pour patients porteurs de dispositifs d’assistance ventriculaire gauche en chirurgie non cardiaque - 13/06/18

Anaesthesia for patients with left ventricular assist devices in noncardiac surgery

Doi : 10.1016/j.pratan.2018.04.005 
Olivier Montandrau a, b, , Fabien Espitalier a, Ivan Philip b, Thierry Bourguignon a, Philippe Léger c
a Service d’anesthésie-réanimation, hôpital Trousseau, CHRU Tours, 37044 Tours cedex 9, France 
b Service d’anesthésie, institut mutualiste Montsouris, 42, boulevard Jourdan, 75014 Paris, France 
c Institut de cardiologie, département d’anesthésie-réanimation, hôpital universitaire La Pitié-Salpêtrière, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le manque de greffons limitant l’accès à la transplantation cardiaque, l’implantation chirurgicale de dispositifs d’assistance ventriculaire gauche (DAVG) est le traitement de recours de l’insuffisance cardiaque terminale des patients en attente de transplantation. Ces patients ont une espérance de vie en bon état général qui augmente et deviennent des candidats potentiels à la chirurgie non cardiaque. Les anesthésistes non spécialisés en chirurgie cardiaque peuvent donc être confrontés à ces patients, notamment en contexte d’urgence. La majorité des interventions concernent l’endoscopie digestive et la chirurgie viscérale chez des patients en attente de transplantation. La connaissance des DAVG, ainsi que de la physiopathologie des patients implantés, est indispensable à la pratique d’une anesthésie générale. En effet, bien que ces systèmes possèdent des caractéristiques hémodynamiques communes avec un ventricule gauche sain, ils comportent des particularités propres notamment sur le plan du ventricule droit, de l’hémostase ou du risque infectieux. La stratégie périopératoire doit être discutée en amont avec le centre implanteur. Les points clés de la prise en charge sont de préconiser l’anesthésie locorégionale lorsqu’elle est possible, d’utiliser le monitoring adapté et d’orienter correctement le patient en postopératoire en fonction du risque chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Because of the actual shortage of heart transplant, Left ventricular assist devices (LVADs) are one of the main treatments for end-stage heart failure in patients awaiting for transplantation. Life expectancy of the patients implanted with a LVAD is constantly increasing; hence they become potential candidates for noncardiac surgery. Anesthetists not specialized in cardiac surgery may have to care these patients, particularly in emergency situations. The majority of surgical procedures performed in patients awaiting heart transplantation, concerns gastrointestinal endoscopy and digestive tract surgery. The knowledge of the LVADs, as well as the physiopathology of implanted patients, is essential for the practice of general anesthesia. Although these devices have similar hemodynamic characteristics with a normal left ventricle, they have several specificities notably regarding the right ventricle function, the haemostasis and the infection risk. The perioperative strategy should be discussed before surgery with the cardiac center. The main points includes the use of regional anaesthesia whenever possible, adapted haemodynamic monitoring in case of general anaesthesia and clinical pathway after discharge from recovering room.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémodynamique, Dispositif d’assistance ventriculaire gauche, DAVG, Insuffisance cardiaque chronique

Keywords : Haemodynamic, Left Ventricular Assist Device, LVAD, Chronic Heart Failure


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 3

P. 138-148 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place pour les gabapentïnoides dans l’analgésie périopératoire
  • Valeria Martinez
| Article suivant Article suivant
  • Coma au décours d’une anesthésie
  • Alice Jacquens, Vincent Degos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.