Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome de tachycardie posturale (PoTS) : une maladie pour l’interniste - 14/06/18

Postural tachycardia syndrome (PoTS): An up-to-date

Doi : 10.1016/j.revmed.2018.04.017 
L. Astudillo a, , b, f, A. Laure f, V. Fabry d, G. Pugnet a, c, P. Maury e, M. Labrunée g, L. Sailler a, c, A. Pavy-Le Traon d, h
a Service de médecine interne, CHU Purpan, Toulouse, France 
b Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), UMR1037, France 
c Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), UMR1027, France 
d Service de neurologie, France 
e Service de cardiologie, France 
f Société de médecine, chirurgie et pharmacie de Toulouse, France 
g Service de médecine physique et réadaptation, France 
h Institut National de la santé et de la recherche médicale (Inserm), UMR1048, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 14 juin 2018

Résumé

Le syndrome de tachycardie posturale (PoTS) est un syndrome multifactoriel défini par une augmentation de la fréquence cardiaque supérieure à 30bpm, dans les 10 premières minutes après la mise en station debout sur un tilt-test et l’absence d’hypotension orthostatique. Il s’associe à des symptômes d’hypoperfusion cérébrale et une hyperréactivité sympathique s’accentuant à l’orthostatisme et s’améliorant en décubitus. Les patients ont une asthénie intense avec une répercussion importante sur la qualité de vie. Ce syndrome correspond à différents mécanismes physiopathologiques. Il peut s’associer à la maladie d’Ehlers-Danlos et à certaines maladies auto-immunes. Le traitement est basé sur des mesures non-pharmacologiques associé à un traitement par des bétabloquants, la fludrocortisone ou la midodrine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Postural tachycardia syndrome (PoTS) is a multifactorial syndrome defined by an increase in heart rate ≥30bpm, within 10minutes of standing (or during a head up tilt test to at least 60°), in absence of orthostatic hypotension. It is associated with symptoms of cerebral hypoperfusion that are worse when upright and improve in supine position. Patients have an intense fatigue with a high incidence on quality of life. This syndrome can be explained by many pathophysiological mechanisms. It can be associated with Ehlers-Danlos disease and some autoimmune disorders. The treatment is based on nonpharmacological measures and treatment with propranolol, fludrocortisone or midodrine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : PoTS, Syndrome de tachycardie posturale, Intolérance orthostatisme, Dysautonomie

Keywords : PoTS, Postural tachycardia syndrome, Orthostatic intolerance, Dysautonomia


Plan


© 2018  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.